De quoi s’agit-il?

Nous voulons dépoussiérer la tradition et la forme du concert classique-en faisant participer notre public!-c’est pourquoi nous, le Gémeaux Quartett, avons développé un projet interdisciplinaire avec le compositeur Nicolas Bolens et l’artiste vidéo Vincent Miquel: ALEA

Vous découvrirez une performance originale et fascinante qui vous plongera dans le monde du surréalisme avec  le film «Un Chien Andalou», beaucoup de musique et des effets visuels.

Fourmis, âne,piano à queue, lames de rasoirs, peurs infantiles et une thérapie de couple plus qu’improbable- le film de 1929 créé par le duo de rêve Buñuel /Dali nous installe entre rêve et réalité, Wagner et Tango, avec un léger arrière-goût de claustrophobie bourgeoise...ALEA va encore plus loin dans le surréalisme et laisse au public le rôle de définir l’ordre musical et visuel lors de cette Nocturne où images, film et musiques se confondent pour former une gigantesque oeuvre d’art...

La création aura lieu au Davos Festival le 6 août.

Pourquoi nous avons besoin de vous:

  • Nous tournons un petit film (image-film) pour parler du projet ALEA, du 17 au 19 juillet 2013, dans le but d’en faire la promotion et d’ainsi donner l’envie à de nombreux organisateurs de nous engager! Si vous aussi trouvez que le monde de la musique classique à grandement besoin d’évoluer et de sortir de son écrin habituel soutenez-nous!
  • Notre cameraman sera le génial berlinois MARKUS ZUCKER.
  • Votre aide nous servira à la post production du «image-film»!
  • Si vous ne pouvez pas nous soutenir directement, n’hésitez pas à en parler autour de vous, cela contribuera à nous aider à atteindre notre but!

MERCI MERCI MERCI!

Pourquoi ce projet est-il important?

Depuis de nombreuses années, on ressent dans l’univers de la musique classique un besoin de remise en question quant à la conception traditionnelle du « concert ». Le vieillissement du public et de la musique elle-même (la musique contemporaine reste rare dans les programmes) sont autant d’éléments qui incitent à repenser le concert tel que nous le connaissons. En créant un dialogue entre images et musique, spectateurs et interprètes, nous souhaitons interpeller le public du XXIème siècle à travers une nouvelle forme de concert.