L’impact de la crise sanitaire sur Nik’s Fudo

Nous sommes Nik’s Fudo, un traiteur genevois qui donnons aux Mamans immigrées et réfugiées de Genève les moyens de devenir des leaders dans leur communauté tout les aidant à s’intégrer dans notre belle ville Genevoise.

Comme nous pensons que la nourriture est le meilleur moyen de faire tomber les barrières et de favoriser les échanges entre les Mamans immigrées et la population Genevoise, nous nous sommes donc lancés depuis 2 ans dans la formation et dans l’accompagnement de celles-ci afin qu’elles puissent partager avec vous la cuisine de leur pays d’origine.

Cependant, comme pour beaucoup de restaurateurs, le COVID-19 a apporté énormément de changements…

En effet, comme nos activités se résumaient principalement à organiser des soirées traiteurs pour les entreprises, nous avons dû nous réinventer à cause de la crise.

Après quelques mois de recherches, nous nous sommes installés dans la zone industrielle de Meyrin-Satigny, où nous louons une des cuisines professionnelles de la «Collab» pour offrir aux entreprises de la zone des plats sains et faits avec amour par les Mamans immigrées de Genève. Cet espace que nous appelons aussi le «Labo» se trouve rue Pré-Bouvier 29 et permet à nos Cheffes de s’épanouir car elles ont enfin les meilleurs outils pour travailler, et peuvent demander aussi des conseils aux autres passionnés de cuisine qui travaillent aussi dans la Collab.

Mais qui dit crise sanitaire, dit également nouvelles règles sanitaires! Depuis avril 2021, nos Cheffes doivent suivre la formation de base minimale obligatoire en sécurité alimentaire demandée par la SCAV. Cette formation dispensée par AMICOLAB a également un coût important que nous ne pouvons pas assumer pour l’instant.

Surtout que malgré la nouvelle offre que nous proposons, nous ne sommes qu’une petite start-up pour l’instant, et nous faisons très peu de bénéfices.

Content

2/3 de la recette des ventes revient aux Mamans

Vous l’avez peut-être compris mais Nik’s Fudo n’est ni un traiteur comme les autres et n’a ni la vocation de faire du profit pour s’enrichir!

En fait, notre mission est véritablement de pouvoir aider ces Mamans à devenir indépendantes tout en s’épanouissant dans un domaine qui les passionne. Nous leur reversons d’ailleurs 2/3 de la recette des ventes pour chaque plat vendu et nous recherchons sans cesse des moyens de maximiser leurs talents afin qu’elles puissent vivre de ce qu’elles aiment.

Content

Aidez-nous à aider les Mamans

Aujourd’hui, nous faisons donc appel à vous car nous avons besoin de votre soutien précieux pour récolter 33’000 CHF afin que nos Mamans puissent enfin prendre leur envol.

Cette somme nous permettrait de payer les 750 CHF de formation par cheffe, ainsi que le loyer du «Labo» qui revient à 24’000 CHF par an.

Comme We Make It fonctionne selon le principe du «tout ou rien», nous avons fixé le premier objectif à 11’000 CHF, le deuxième à 22’000 CHF et le dernier à 33’000 CHF. Ainsi, même si on ne parvient pas à réunir totalement la somme, nous pourrons quand même payer une partie des formations et une partie de la location du labo en atteignant au moins le 1er objectif.

Chaque don et partage nous aiderait grandement à soutenir nos 12 Mamans-Cheffes. Nous vous remercions chaleureusement pour votre don et offrons en échange des contributions intéressantes.

Content