Soutenez le 1er centre officiel Suisse de Téhima! Votre participation permettra d'en assurer sa pérennité. Celle-ci est fragilisée suite à la crise sanitaire qui sévit depuis 2 ans!

CHF 14’835

114% of CHF 13’000

"114 %"
This is how it worksä

The «all or nothing» principle applies: The project only receives the funds if the funding target is reached or exceeded.

66 backers

Successfully concluded on 28/2/2022

Danser les lettres pour combiner son alphabet et faire de sa vie une poésie en mouvement. Donner à travers le phrasé du geste et le rythme de la respiration un temps pour accueillir, un temps pour maintenir et un temps pour se libérer.

Corps & Lettres en Vie (le centre de Téhima) a pour objectif : d’offrir à ses élèves, un espace dans lequel ils puissent venir se ressourcer, trouver un équilibre physique, psychique et émotionnel tout en permettant au corps de se déployer en douceur dans l’espace. Ce qu’en disent les élèves : «c’est un travail corporel complet, qui nourrit le corps et l’esprit de part ses liens philosophiques et anatomiques !»

Le Centre de Téhima, première école officielle en Suisse !

Suite à ma formation professionelle de Téhima à Paris de 2013 à 2015, les portes de l’école se sont ouvertes en décembre 2017, c’est le premier centre officiel de Téhima Suisse !

Mon but est de développer la thérapie par le mouvement, notre mode de vie étant trop sédentaire. Le corps doit bouger sainement et en conscience pour rester en santé.

En 2020, l’école est accréditée par la Fondation suisse pour les médecines complémentaires (ASCA) : les stages sont reconnus pour la formation continue des thérapeutes suisses.

Etant l’assistante de la créatrice de cette pratique, le projet à court terme de l’école est de devenir une extension de l’école professionnelle de Paris et ainsi former de futurs enseignants de Téhima en Suisse.

Merci de soutenir mon projet !

Un besoin de trésorerie pour assurer la pérennité de l'école.

Le Centre de Téhima a un besoin urgent de liquidités pour faire face à cette période incertaine et dont le développement est ralenti à cause des mesures sanitaires. L’école compte actuellement une cinquantaine d’élèves entre 25 et 80 ans (cours hebdomadaires ou stages confondus), elle doit atteindre le quota de 100 élèves et pour y arriver, la trésorerie doit absolument être renforcée pour que cet espace-temps permettant d’atteindre ce quota puisse être assuré. Une meilleure trésorerie permettra de développer la Téhima par d’autres canaux publicitaires. Merci de croire et de participer à mon projet !