Quelle est notre solution ?

Produire de la nourriture dans un pays de 50 millions d’habitants est une tâche difficile, surtout lorsque les agriculteurs pratiquent une agriculture traditionnelle. SOKO veut changer cela. Notre objectif est de doter les éleveurs de moutons d’outils scientifiques. Les principaux domaines d’intérêt sont la reproduction génétiquement ciblée, la gestion agricole en ligne, les soins vétérinaires et le partage d’informations en temps réel par le biais de notifications gratuites. Notre application et notre site web gratuits permettront aux agriculteurs de disposer d’outils nouveaux, innovants et scientifiques qui ne leur sont pas accessibles actuellement.

SOKO a acquis une ferme juste à l’extérieur de la ville de Nairobi. Nous souhaitons y installer une smartfarm, une nouvelle forme d’agriculture qui tire parti de la technologie mobile existant au Kenya. En collaboration avec une équipe de vétérinaires et de développeurs de logiciels, SOKO entend élever des moutons en bonne santé tout en recodant les données dans l’application Soko et sur un site web convivial.

La smartfarm jouera un rôle majeur dans l’élaboration d’une nouvelle façon d’élever des moutons. Pour ce faire, elle recueillera des données sur les moutons élevés dans la ferme-modèle. Grâce à un profil pour chaque mouton, il sera facile de tenir des registres et de tirer des conclusions étayées par des modèles de données. Ces modèles seront ensuite adaptés et communiqués rapidement aux agriculteurs.

L’application Soko sera proposée comme un service gratuit aux agriculteurs kenyans et aux autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement de l’élevage ovin. Les services proposés comprendront l’élevage, la nutrition animale, les services vétérinaires, les options d’assurance et l’accès au marché. Ils en tireront un grand avantage, car ils pratiquaient jusqu’à présent des méthodes d’élevage traditionnelles. Ils commenceront à utiliser des moyens rentables, faciles à mettre en œuvre et durables pour améliorer leur élevage de moutons en économisant les ressources. La start-up aura pour effet d’atteindre de nombreux agriculteurs qui seraient inaccessibles dans l’élevage traditionnel des moutons. Les agriculteurs pourront également acheter des moutons élevés à la smartfarm pour améliorer leur troupeau.

SOKO offre pour la première fois à de nombreux agriculteurs un accès en ligne à des services vétérinaires - un avantage considérable pour tous ceux qui vivent dans des zones éloignées et ne peuvent pas accéder à des services vétérinaires. Les contrôles vétérinaires permettront aux agriculteurs d’optimiser la gestion de leur bétail, ce qui se traduira par des animaux en meilleure santé et des rendements plus élevés.

Le taux de pénétration des assurances au Kenya est inférieur à 2,4 %. La majorité des agriculteurs kenyans n’assurent pas leurs actifs et leur travail contre les risques. Cela augmente les risques de subir d’énormes pertes lorsque les animaux meurent à cause de maladies et de catastrophes climatiques, telles que la sécheresse et la famine. SOKO souhaite utiliser les API (Application Programming Interface) mobiles pour que les assurances faites sur mesure soient accessibles aux éleveurs de moutons. Cela contribuera à minimiser les pertes financières qu’ils subissent, notamment en cas de risques liés au climat.

Picture 02753016 1337 47b4 8216 47564a1c9e7cPicture 6330ff60 4218 4c53 afed 67158720169fPicture 688b8081 0647 4663 a2bd cd76749728c4

Pourquoi cette solution est-elle spéciale ?

L’agriculture au Kenya donne un nouveau sens au mot «analogique». Avec l’application Soko, nous voulons mettre en ligne les agriculteurs hors réseau. Pour la première fois, les agriculteurs pourront utiliser nos outils intelligents pour surveiller leurs moutons en prêtant attention à des détails spécifiques conseillés par notre équipe de professionnels. La collaboration avec les vétérinaires a déjà commencé et garantit une plateforme professionnellement bien fondée qui pourra être développée et étendue en permanence.

Le Kenya est confronté à une croissance rapide de sa population et la demande de nourriture, et en particulier de viande, a augmenté. Il est important de trouver des solutions durables pour la sécurité alimentaire et de les suivre. Grâce à une méthode efficace d’élevage des moutons et d’accès au marché, SOKO augmentera de manière productive l’offre de viande.

La vente d’animaux est associée à des risques pour les petits agriculteurs. La smartfarm vise à mettre directement en relation les agriculteurs et les consommateurs, créant ainsi une chaîne d’approvisionnement fiable et prévisible. En fin de compte, les petits exploitants agricoles auront plus d’argent dans leurs poches.

Pensez vert ! La ferme utilisera l’énergie solaire pour couvrir ses besoins quotidiens en électricité et favorisera ainsi une production d’énergie respectueuse du climat.

Picture 80b4dba2 1082 43fa 87f4 9f84fe0ed5c9Picture 0c4ff896 b7af 4126 aafd c30a55390bec

Que ferons-nous avec l'argent ?

Nous avons maintenant besoin de votre aide pour mettre en place la première phase de l’infrastructure.

  • Construction d’une bergerie intelligente pour héberger les moutons et les agneaux: environ 2000 CHF.
  • Construction d’un entrepôt pour les aliments pour animaux et autres matériaux pour un stockage sûr et sec : environ 2000 CHF.
  • troupeau initial de moutons pour la smartfarm: environ 2500 CHF.
  • Développement du logiciel, test et publication des applications sur Google Play Store et Apple App Store : environ 3500 CHF.
  • Instructions / évaluation / documentation : environ 1000 CHF.

Investissement dans un projet à long terme

  • Production d’énergie solaire pour alimenter nos serveurs et nos appareils informatiques : environ 3000 CHF.
  • Technologies intelligentes, notamment des abreuvoirs pour les moutons, des mangeoires avec biberons et des robinets d’eau automatisés : environ 1000 CHF.

Total 15 000 CHF.

Picture f8b3945a a2f4 475e b2d8 fcd30a7f1562Picture 807aa1e3 9732 4fdc a0c7 fecd5ea14a17