Donner une nouvelle vie à un enfant

Notre neveu Balla, 10 ans, habite à Abidjan en Côte d’Ivoire. Il était né avec une malformation des genoux (Genu varum). Il souffre beaucoup des douleurs et il a du mal à se déplacer et aller à l’école. Pendant sa petite enfance les médecins pensaient que les jambes vont se redresser tout seul. Malheureusement ça n’était pas le cas. Plusieurs tentatives d’opérations ont été annulées manque de compétences des médecins. Lors de notre voyage en côte d’ivoire en été 2019 nous avons pu visiter le centre Don Orione de Bonoua avec Balla et son papa. Il s’agit d’un centre pour la prise en charge médicale des handicapés moteurs avec un service d’orthopédie: http://centredonorione.blogspot.com/. Nous avons discuté avec le médecin qui a confirmé qu’il peut opérer Balla et redresser ses jambes pour qu’il puisse avoir une vie autonome en tant qu’adulte. Balla va devoir rester à l’hôpital pendant 4 mois après l’opération pour guérir et réapprendre à marcher. Nous souhaitons-lui financer cette opération et soutenir sa famille pour qu’ils puissent régulièrement lui rendre visite. Bonoua est à une heure d’Abidjan et la famille de Balla ne possède pas de voiture.

Picture ac58f1e2 5ecd 4c42 942b 61754e629752Picture 6db442f5 36b3 4dbe ac73 031f09b4d625Picture 69379632 598a 4c8e 87b3 ed77dc3bbcfdPicture 344453a1 2019 48dd ad12 0cda0a0f162a

Rendre un enfant heureux

Balla doit être opérer au plus vite pour pouvoir marcher sans douleurs et pour avoir une chance pour une vie réussite en Côte d’Ivoire. L’opération coute cher et sa famille ne peut pas se permettre de la payer. Il n’ont pas d’assurance maladie.

A quoi votre soutien va servir

L’argent suffira pour payer l’opération, l’hospitalisation, la rééducation, l’appareillage, des chaussures spéciales, etc. Le centre Don Orione prend tout en charge. En plus, l’argent va permettre la famille de Balla d’aller le voir régulièrement pendant les 4 mois de séjour à l’hôpital. Ils n’ont pas de voiture et doivent s’y rendre en taxi (le moyen le plus utilisé pour se déplacer manque de transport publique). En outre, des frais supplémentaires après l’hospitalisation après son retour à la maison seront couvert.