Elles, les (in)visibles

di Maegriff

Ginevra

Un film documentaire qui raconte la réalité des femmes sans-papiers à Genève. Elles nettoient nos bureaux, nos maison, s'occupent de nos enfants, mais sont sans-papiers et restent invisibles.

CHF 8’628

215% di CHF 4’000

"215 %"
Come funzionaä

Vale il principio del «Tutto o Niente»: la somma raccolta verrà corrisposta al progetto, solo se esso avrà raggiunto o superato l’obiettivo di finanziamento.

130 sostenitori

Concluso con successo il 16.3.2021

Film Documentaire sur les femmes sans-papiers à Genève

Elles sont celles qui nettoient nos bureaux, nos maisons, nos espaces publics, celles qui s’occupent de nos enfants pendant que nous faisons carrière, qui prennent soin de nos grands-parents en fin de vie, celles qui ont tout laissé derrière elles pour offrir une nouvelle vie à leurs enfants, celles dont la famille est restée au pays, celles qui font tourner l’économie globale. Elles sont des milliers vivant à Genève. Et pourtant elles sont sans-papiers et restent invisibles. Qui sont-elles ? Que vivent-elles ? Et comment comprennent-elles l’intégration en Suisse ? Le manque de réponses à ces questions n’est pas seulement une indication de leur invisibilité, mais aussi de l’importance de ré-humaniser l’imaginaire collectif construit au sujet des sans-papiers à Genève. Ce documentaire est un appel à ouvrir les yeux sur l’invisible qui nous entoure afin de repenser le fondement de la migration.

Un film pour visibiliser l'invisible

A Genève, on estime à 13’000 le nombre de personnes sans-papiers, vivant cachées, dans l’insécurité du renvoi et dans la vulnérabilité accentuée par des situations d’exploitation et d’abus.

Ce film documentaire permettra non seulement d’entendre les voix de celles qui restent muettes et invisibles, mais également d’ouvrir une discussion sur la migration, l’intégration, et les outils mis en place tel que l’Opération Papyrus.


Ce film tentera de s’inscrire dans une discussion critique plus globale sur la migration des femmes, du travail domestique et de soins, ainsi que de leurs conditions « d’intégration ».

Ce documentaire est co-produit par le Festival International du Film Oriental de Genève, FIFOG (fifog.com). Si nous trouvons les fonds nécessaire pour le réaliser et produire ce film, il sera présenté au festival du FIFOG en juin 2021.

Pour illustrer les histoires de ces femmes, je collabore également avec une artiste de la HEAD, Marie Lavis, illustratrice et animatrice, qui créera des séquences de films d’animation pour raconter certains des récits. La sensibilité et la puissance du film d’animation permettra de retranscrire la notion de rêve, d’un futur meilleur pour leur famille, la peur mais surtout le courage qu’elle ont du trouver pour mener ce voyage.

Grâce à vous, je travaille avec une équipe de production et de post-production!

Cette période de crise COVID est extrêmement difficile pour nous tous, mais le monde des arts et de la culture a particulièrement besoin de votre soutien !

En soutenant ce projet, vous soutenez une grande équipe de jeunes professionnels qui travaillent sur ce projet. Vous soutenez non seulement la culture suisse, mais des artistes un peu partout autour du globe. Un musicien à Toronto au Canada, Dorian Voos, compositeur et sound designer et Moïse Cortat ingénieur son et compositeur en Suisse pour la composition de la bande-son et le mixage son final. Marie Lavis, une artiste animatrice et illustratrice de la HEAD Genève, basée à Londres pour le film d’animation, et Luc Halhoute, chef opérateur de cinéma basé en France. De plus, vous permettez de louer du matériel professionnel vidéo pour les tournages, et de diffuser ensuite ce projet à une plus grande audience.

Le film sera structuré autour du parcours et histoires des 4 participantes. Mais votre soutien permettra aussi de continuer le projet plus en profondeur et d’avoir des entretiens avec des personnes du syndicat SIT Genevois, avec des associations travaillant avec des personnes migrantes et dans le cadre de l’Opération Papyrus, des personnalités de la politique genevoise ainsi que d’autres personnes engagées dans la migration suisse.

Ce projet nous tient tellement à coeur et nous espérons sincèrement pouvoir partager ces incroyables histoires avec vous!