Inoubliable baiser

Votre aide permettra de soutenir ce projet dans la réalisation de l’exposition (impression des 40 photos sur grand format, frais de vernissage et publicité) et l’édition d’un livre d’images regroupant les photos et les citations des participants qui m’ont raconté le baiser le plus inoubliable de leur vie.

Le déclic

Fin 2015, l’envie de monter une nouvelle exposition me prend. Comme une graine semée à la volée, elle se dépose quelque part dans la partie créative de mon cerveau. Elle est là, s’enfonçant doucement dans la terre fertile. Puis un beau jour voilà que timidement, germe une idée. Envie d’émotions, de gens, d’humanité. Envie de légèreté. Voilà les racines de mon futur projet. 

C’est un mercredi soir, seule à la maison, avec un verre de vin rouge devant un film romantico-niais que mon idée perce. Un baiser c’est quelque chose qui peut être complètement fou. Même si c’est le trentième premier baiser de sa vie. Même si l’effet est connu. Le frisson, les mains qui tremblent, le coeur qui bat, la tête qui tourne, je ne crois pas qu’on s’habitue un jour à tous ces symptômes qui peuvent nous faire perdre pied. 

La tige de mon idée est hors de terre. Je veux photographier des gens pendant qu’ils racontent le baiser le plus inoubliable de leur vie. Saisir leurs émotions, leurs expressions, les rires, les pleurs. 

La recherche

Je commence alors à en parler autour de moi. Les réactions sont très diverses. Certains ne se souviennent plus d’un baiser particulier. D’autres ne l’ont simplement jamais expérimenté. Mais les passionnés s’emballent. Oui, ils savent exactement quel baiser les a marqués. Leur visage s’illumine et leurs pommettes cramoisies trahissent déjà une émotion bien ancrée. 

La concrétisation

Cette fois-ci je suis convaincue de tenir quelque chose. Je pars en quête de témoins, j’en trouve plus d’une vingtaine en une semaine à peine et je vise les quarante participants. Voilà comment a démarré cette grande aventure qui est aujourd’hui achevée et qui débouchera sur une exposition de portraits hauts en couleurs et forts en émotions en mars 2017.