Fil du projet

FAIR’ACT, ce sera une plateforme web entièrement dédiée à la mode responsable en Suisse romande. Parce que plein d’alternatives existent pour contrer la «fast fashion» : considérer les labels, les marques responsables et les magasins de vêtements de seconde main ou encore retourner chez la couturière du quartier.

Une plateforme qui réunit tout

Pas facile, aujourd’hui, d’être au courant du prochain vide-dressing, de trouver l’adresse d’un cordonnier près de chez soi, de connaître l’impact de son t-shirt sur l’environnement ou d’être certain que les couturières ont été payées convenablement.

Grâce au projet FAIR’ACT, ces informations seront plus accessibles parce que réunies sur une seule plateforme. Nous vous montrerons aussi qu’il existe plein de bonnes adresses, même en Suisse romande.

Et pourquoi ça ?

L’industrie de la mode fait partie des plus polluantes au monde ; il est grand temps que tout le monde le sache !

Notre consommation effrénée fait pression sur la planète : utilisation de substances chimiques toxiques, consommation d’eau, transport… Sans parler des conditions de travail des ouvriers de la mode.

Nous voulons donc placer les coulisses de cette industrie sur le devant de la scène tout en créant une vitrine des nombreuses alternatives existantes en Suisse romande.

Pourquoi soutenir le projet ?

Contribuer à notre projet, c’est rendre l’information plus accessible, encourager les boutiques et marques responsables, les artisans ou encore les événements de partage de vêtements. C’est faire prendre conscience des dérives de l’industrie de la mode, mais aussi du pouvoir que nous avons en décidant de consommer autrement.

Nous avons déjà réuni une partie de la somme nécessaire à la réalisation de notre projet en nous associant à des partenaires qui partagent nos valeurs : transparence, cohérence, éthique et traçabilité. Mais cela n’est pas encore suffisant pour lancer la plateforme web et assurer une communication sur toute l’année 2017.

Les contreparties

Agir de manière responsable, c’est s’informer sur la thématique, renoncer aux achats inutiles, offrir une seconde vie aux vêtements, favoriser les matières premières naturelles et biologiques et les articles issus de matières réutilisées.

Voici un aperçu de ce qu’il existe en Suisse romande pour une mode responsable.

Et si on dépasse l’objectif ?

Avec plus d’argent, on fera plus de collaboration, plus d’événements, plus d’info. Nos idées sont infinies !