Le problème : un cancer rare, une opération complexe

Notre frère Prajjwal est un jeune homme qui vient d’avoir 21 ans et qui a grandi et habite dans un petit village de montagne à l’ouest de Katmandou, au Népal. Étudiant en informatique et économie, il est le pilier de notre famille sur place. Il s’occupe de gérer tout ce qui est électronique dans la maison, et fait les courses pour sa maman et grand-maman à l’aide de sa moto, leur unique véhicule. Très serviable et toujours prêt à aider les autres, il est passionné de photographie et rêve de découvrir le monde.

Néanmoins, pendant le confinement du printemps, il a commencé à ressentir des douleurs de plus en plus fortes dans le bas du dos. Dès qu’il lui a été à nouveau possible d’aller dans la capitale, il a fait un IRM et une tumeur de la taille d’une orange a été détectée à l’intérieur de sa hanche. La biopsie a apporté le verdict en août : ostéosarcome chondroblastique au sacrum/pelvis, un cancer des os très rare (moins de 0.01% des cancers).

Il a fait une première série de trois chimiothérapies au Népal et doit maintenant se faire opérer pour enlever la tumeur. C’est une opération très compliquée car elle implique des nerfs du sacrum et des vertèbres, ce qui pourrait résulter en de graves restrictions de mobilité, voire la paraplégie, si elle n’est pas faite correctement. Les médecins là-bas font de leur mieux mais ils n’ont jamais été confronté·e·s à ce genre de cas et n’ont aucune expérience de chirurgie si spécifique et risquée.

Il n’y avait donc aucune solution sur place. Alors, que faire ?

Picture b2d6b1ec 4ba7 4f06 8c0f 90b9d8bfad37Picture 2da640a8 facd 4085 a0dc 034a8cee6fbePicture ac38d7e0 49a7 4cb9 8e4a 1ba673049d61

La solution : un chirurgien spécialiste en Suisse

Lorsque nous avons compris qu’il n’était pas envisageable de l’opérer au Népal, nous nous sommes démené·e·s pour trouver une solution en Suisse. Non seulement car nous vivons ici et pouvons accueillir et soutenir Prajjwal directement, mais aussi car nous étions convaincu·e·s de pouvoir y trouver un·e chirurgien·ne·s ayant de l’expérience dans ce cancer très rare.

Après de nombreux emails et appels, nous avons été mis·e·s en contact avec le PD Dr. méd. Andreas Krieg à Bâle, qui a tout de suite compris notre démarche et les défis (financiers, logistiques, etc.) qu’elle présentait. Lui et son équipe (oncologues, spécialistes de la colonne vertébrale, radiologues) ont passé, gratuitement, de nombreuses heures à analyser le dossier de Prajjwal afin de bien cerner la situation et de pouvoir confirmer qu’une résection de la tumeur serait possible pour fin janvier 2021. Son engagement a été tel qu’il a aussi réussi à convaincre l’Hôpital universitaire de Bâle de réduire au minimum les coûts des 21 jours d’hospitalisation prévus.

Après un mois de recherches et discussions avec divers spécialistes, nous avons pleine confiance en le Dr. Krieg et son équipe. Il est chef du centre des tumeurs osseuses et des tissus mous depuis 2012, a 25 ans d’expérience comme chirurgien orthopédique, et lui et son équipe sont reconnu·e·s dans le milieu médical et scientifique pour leur travail en orthopédie oncologique (voir liens à la fin de la page pour plus d’informations).

Bref, nous sommes entre de très bonnes mains ! Que nous manque-t-il alors pour donner sa chance à Prajjwal ?

Content

La clé du succès : le faire ensemble

D’avoir réussi à soulever l’intérêt du Dr. Krieg et de son équipe représente une chance inouïe pour Prajjwal car les médecins suisses reçoivent des dizaines de demandes comme la nôtre et seules quelques exceptions peuvent être acceptées chaque année. Cette opération est décisive pour ses chances de rémission et tout ce qu’il nous manque désormais pour en faire une réalité, c’est l’aspect financier.

En effet, il n’y pas d’assurance maladie publique au Népal et les coûts du traitement en Suisse, même ramenés au minimum, restent très élevés (voir budget ci-dessous) et ne peuvent pas être couverts par une assurance maladie suisse. La famille là-bas et nous-mêmes avons réunis toutes nos économies mais cela ne couvre qu’un tiers du montant.

C’est là que votre soutien est décisif ! Si nous nous mettons tou·te·s ensemble, quelles que soient nos possibilités de contribution individuelle, nous avons la capacité de faire de ce projet une réalité. Chaque franc compte et nous rapproche un peu plus près du but.

Le cancer est un adversaire terrible, mais ensemble, nous pouvons redonner à Prajjwal la chance d’être le héros de sa propre histoire. Merci du fond du cœur de votre soutien et de vos partages !

CE QUE CE PROJET COÛTE

65’000.- CHF : Ces frais couvrent le matériel et le personnel additionnel pour l’opération permettant d’enlever la tumeur, ainsi que les 21 jours d’hospitalisation, de réadaptation, de physiothérapie, etc. Ils ont été réduits à leur minimum par l’Hôpital universitaire de Bâle, soit l’équivalent de leurs coûts fixes. C’est le même prix qui serait facturé aux assurances pour un patient suisse, et moins de la moitié de ce qui serait normalement demandé pour un patient étranger. Tout le temps passé par le Dr. Krieg et son équipe d’oncologues et de spécialistes pour la consultation du dossier, la confirmation du diagnostic, l’opération, le suivi, etc. est effectué gratuitement.

+

5’000.- CHF : Nous comptons ce montant afin de couvrir les frais de logistique pour faire venir Prajjwal en Suisse (avion, visa, passeport) ainsi que lors de son séjour ici, et pour garder une petite marge de sécurité pour les imprévus.

–> Cela nous amène à un budget total pour le projet de 70’000.- CHF.

LES FONDS DONT NOUS DISPOSONS

20’000.- CHF : C’est ce que la famille au Népal et nous-même pouvons contribuer en mettant ensemble nos économies. Nous avons commencé à démarcher des fondations mais il semble très difficile de faire financer un patient qui n’habite pas en Suisse. Néanmoins, nous n’abandonnons pas et continuerons de frapper à toutes les portes ! Si nous n’arrivons pas à lever de fonds auprès de ces organismes d’ici fin janvier 2021, nous estimons qu’il nous est possible d’emprunter jusqu’à 10’000.- CHF, si cela permet de faire aboutir le projet.

LES OBJECTIFS DU CROWDFUNDING ET CE QU’ILS NOUS PERMETTENT DE RÉALISER

40’000.- : c’est le montant permettant de garantir la réussite du projet. Ajouté à nos économies et en contractant une dette raisonnable, nous pouvons couvrir les coûts totaux des soins en Suisse.

50’000.- : atteindre ce montant permettrait de réaliser le projet sans avoir besoin de contracter de dette. Ce serait fantastique !

–> 65’000.- : on n’ose pas en rêver mais cela voudrait dire que, grâce à vous, la famille au Népal pourrait conserver ses économies pour s’occuper de Prajjwal une fois qu’il sera rentré (physio, rééducation, chimio post-opération, etc.) et faire face à l’avenir de manière sereine.

L’ÉQUIPE DERRIÈRE LE PROJET

Reema (Sujeeta) : la grande sœur de Prajjwal, qui s’est occupée de lui depuis qu’il est tout petit, l’emmenant partout avec elle, le portant dans ses bras pour lui faire voir le monde.

Johann : le mari de Reema, qu’il a rencontrée il y a 4 ans au Népal. Depuis ce jour, sa vie s’est illuminée de toutes les couleurs et il n’a plus jamais voulu la quitter. Prajjwal est devenu son frère à lui-aussi et il est prêt à remuer des montagnes pour l’aider.

Claudio & Matthieu : nos amis photographe et musicien, qui ont réalisé en un temps record une vidéo incroyable et la bande son qui a touché votre cœur.

Anaïs, Anouchka, Cathy, Sophia, sa maman Andrea et Rahel : nos fantastiques amies qui ont relu, traduit, conseillé, et partagé notre projet.

Jacqueline & Didier : les parents, qui soutiennent Johann depuis 32 ans et Reema depuis 4 ans, sans qui nous n’aurions jamais eu le courage de nous lancer dans de telles aventures.

La Ligue bâloise contre le cancer : qui nous soutient dans les démarches administratives.

Merci de votre intérêt et de votre soutien ! N’hésitez pas à partager cette page avec vos proches et à nous contacter si vous avez des questions ou des suggestions : johann@operationNepal.ch

Picture 05268a15 bea7 499a 8705 c3e6f6dddb60Picture f7190a7f 85a3 487f b027 a195a29e0187Picture 43064036 4b7d 4b92 b207 5c437aa2de57