J’entends l’hermine, le rougequeue, la libellule…

Projet Connexions naturelles WWF

Ce projet WWF a pour but d’aller à la rencontre des agricultrices et agriculteurs en Suisse romande souhaitant agir concrètement en faveur de la nature. En effet, à l’heure actuelle, il existe un fort désir de mettre en place des mesures afin de créer des corridors biologiques mais les ressources financières et de main d’œuvre, par exemple pour planter des haies ou créer un étang, manquent souvent. Le WWF met donc à disposition l’expertise nécessaire à la mise en place de connexions naturelles fonctionnelles, un soutien financier et des forces bénévoles sur le terrain. Le projet « Connexions naturelles » permet de rapprocher trois mondes distincts : celui des agriculteurs, celui des protecteurs de la nature et les collectivités. A l’heure actuelle, c’est en agissant ensemble que les choses pourront avancer !

Picture 26ae5c6d 5d5e 4455 a1bd 56a37ab65db1Picture af9735b4 c550 40c8 a913 8b547d2abd9aPicture c757e638 3bfd 42ca a474 190c98310e77Picture 1dcd4ca9 19ce 4c98 98b1 75da21195a1ePicture ddecd244 69f4 49e2 8306 cd615f665060

Un chemin parsemé d’embûches

En Suisse, près de la moitié des milieux naturels sont menacés et environ 36% des espèces connues sont sur liste rouge. L’extension des surfaces bâties, l’agriculture intensive ainsi que la pollution ne représentent que quelques-unes des pressions subies par la biodiversité (i.e. l’ensemble des espèces animales et végétales ainsi que leurs milieux de vie). Ce morcellement du territoire isole les populations en les fragilisant. Ainsi, l’hermine, le rougequeue à front blanc ou encore les libellules se font de plus en plus rares dans nos campagnes aux écosystèmes déséquilibrés. Pour assurer leur survie, ces animaux ont besoin de se déplacer afin de se nourrir et de se reproduire.

Recréons des biotopes naturels alternatifs aux cultures en milieu agricole!

Votre soutien permettra la création de corridors biologiques en milieu agricole, offrant abri et nourriture pour les insectivores que sont les rougequeues à front blanc et libellules, ainsi que pour des petits carnivores comme les hermines. En effet, la bonne gestion des relations naturelles proies-prédateurs qui favorise le développement de ces 3 précieux auxiliaires de culture peut diminuer fortement le recours aux produits phytosanitaires. En assurant la survie de l’hermine, du rougequeue à front blanc et des libellules, nous avons toutes et tous à y gagner.

Picture 468ba207 ba10 4ed0 8442 b238cc8870dbPicture 0e087fb8 761d 4d86 aae3 08052cf24233Picture bcc5d5ef f8c4 4290 8ff7 fa1ea2304544

Nos besoins pour le projet

Vos contributions vont nous permettre de nous procurer des arbres et des arbustes, des nichoirs, des semences pour des prairies fleuries ainsi que des outils. Grâce à vos dons, la biodiversité progressera. C’est en agissant ensemble que les choses pourront avancer ! Participez à ce projet et partagez-le !

Picture e5ce4a47 8a00 43f0 bfc7 c5e44c8649b9Picture d47455c7 fa2b 4167 96c4 f5c1715097c8