Le Rêve des Enfants du Lac Inle

Les enfants du lac Inle ont un rêve: voir un jour leur région et leur pays débarrassés des déchets plastiques. Pour les y aider, un projet fou a été imaginé. Celui de récolter tous ensemble, enfants et adultes des villages alentours, plus de 17’000 bouteilles remplies de déchets plastiques pour en faire la construction de leur école. Grâce à l’aide de la fondation suisse Scintillae qui a financé ce projet et à la campagne de sensibilisation de l’association Trash Hero, les élèves ont pris conscience de manière concrète de ne pas jeter les déchets plastiques, mais de les recycler.

C’est ce rêve et ce fabuleux défi que raconte ce film. Il illustre de façon pertinente l’urgence d’agir pour préserver notre environnement, que ce soit dans la région du lac Inle ou comme partout sur la planète!

Picture 8ea6d3a5 e31b 485f 919b 455a9ee9fb7dPicture 57cd1d18 bf06 4e81 a3be 93ff71174973Picture 36e22c04 7149 49fb b13b cbbc07098e91

Préservation de l'environnement

En tant que réalisateur de documentaires, j’ai été profondément touché par la situation préoccupante que connaît aujourd’hui la région du lac Inle, au Myanmar. Cette contrée luxuriante est connue pour son extraordinaire écosystème et ses célèbres jardins flottants. Un site d’une beauté exceptionnelle que l’on vient visiter du monde entier, mais qui doit faire face aujourd’hui à d’inquiétants problèmes environnementaux.

Il s’agit d’une grave pollution par les déchets plastiques qui prolifèrent et envahissent peu à peu l’ensemble du territoire. Il est aussi question, dans ces célèbres jardins flottants, des pesticides et des engrais utilisés, qui constituent à leur tour une menace écologique déjà à l’oeuvre. Ce film dresse un constat d’urgence, mais dévoile aussi des solutions concrètes et constructives pour y remédier. Bâtir une école à partir de déchets plastiques, c’est déjà une action pleine de promesse, de sensibilisation et de savoir…

Je me suis donc attaché à filmer cette étonnante histoire à travers le regard et les commentaires des jeunes enfants, élèves de cette région, car ce sont eux les principaux concernés, les adultes de demain. Leur point de vue original et leurs témoignages sont emprunts d’une vraie force pédagogique et, au-delà, d’une réelle espérance.

Je souhaite que mon film contribuera à l’effort de tous pour éradiquer le plastique et les pesticides de notre environnement. Avec sa diffusion, je porte aussi l’espoir de toucher un très large public et de participer ainsi à la préservation de notre planète qui est notre bien le plus précieux.

Picture e19c1d96 c5ba 4883 b39f 306375a406b4Picture 79220097 a853 4391 9245 eb6faafa9994Picture c1b9c17b c7b5 40bd 916a e70d40783637Picture c47c21ac 18ee 4058 9636 cef1a56ea200Picture a3012f3c 5eba 450b 8438 c502cfc15d95Picture cb1be08b 99c1 4ea3 98ea d6a061350b16Picture 9ce0f854 e8cb 46b9 9d1a 6657082c68a1Picture 511ddaf4 1500 492f 98f7 a3fe9386d520Picture cfcc80c6 d242 4768 836d cfa431bca1f4Picture b8f962b8 ffd7 457b aaba 860498646c01Picture 27f41b0d 8ac1 4a1a a255 00933fe6bead

A quoi votre soutien va servir?

Réaliser un film demande d’importants moyens techniques, mais aussi financiers. Pour que notre film «Le Rêve des Enfants du Lac Inle» puisse voir le jour dans les meilleures conditions, nous avons aujourd’hui besoin de votre soutien financier. Avec cette aide, nous pourrons réaliser les finitions du film, telles que, la composition d’une musique originale, le mixage du film, le doublage en langue française, le sous-titrage en langues étrangères (birmane, allemande et anglaise). Tous ces compléments sont indispensables à sa diffusion. Votre participation, quelle qu’elle soit, nous permettra donc de mener ce beau projet à terme, et ainsi de sensibiliser le plus grand nombre de spectateurs possible. Car, plus qu’un projet artistique, nous pensons que ce film documentaire peut s’avérer utile dans la prise de conscience des enjeux environnementaux actuels. Nous vous remercions sincèrement par avance de cette aide précieuse.