Non à l'initiative No Billag!

Le 4 mars 2018, nous votons sur l’initiative No Billag. Si elle passe, on ne se contentera pas de supprimer la redevance, mais on interdira à la Confédération d’organiser le financement des radios et TVs tout court. La SSR et la plupart des radios et TVs locales suisses perdront la majorité de leur budget. Elles n’y survivront pas.

Grâce à la redevance, l’indépendance et l’impartialité des journalistes de radio et TV suisses est garantie, puisque leur financement est principalement public, et s’accompagne d’une obligation de présenter « les événements de manière fidèle et [de refléter] équitablement la diversité des opinions. » (art. 93 de la Constitution). Par ailleurs, la Suisse romande, italienne et rhéto-romanche reçoivent proportionnellement plus d’argent de la redevance que les suisses-alémaniques, ce qui leur permet d’avoir des radios et TVs de haute qualité et qui s’intéressent à leur réalité malgré un bassin de population faible.

Grâce à la redevance, un tiers de tout le financement du cinéma suisse est apporté par la SSR via le Pacte de l’Audiovisuel. La SSR et ses filiales soutiennent de nombreux festivals de cinéma et de musique et contribuent à diffuser et promouvoir la culture et les artistes suisses sur leurs antennes. En le faisant, ils génèrent aussi du revenu pour les artistes suisses en payant des droits d’auteur.

Grâce à la redevance, nous pouvons suivre tous les jours les exploits de nos athlètes dans les compétitions suisses et internationales. Nos radios et TVs de service public s’intéressent aux petits clubs de région et diffusent les compétitions locales. Qui couvrira les athlètes suisses aux JO de Sion 2026 si la Suisse n’a plus ses propres chaînes de TV?

Content

Citoyen-ne-s d'abord, consommateurs-trices ensuite

Beaucoup de personnes pensent que l’initiative No Billag demande « Voulez-vous continuer à payer les factures Billag? », ou que l’initiative rendrait la redevance facultative. Peu de gens savent qu’il s’agit en réalité de décider si oui ou non la SSR et les autres radios-TVs locales survivront après le 1er janvier 2019. Avant d’être des consommateurs, nous sommes des citoyens qui croyons qu’il est important d’avoir un service public fort dans les médias comme dans tous les autres pays démocratiques qui nous entourent. Il en va de la santé de notre démocratie et de notre cohésion nationale.

La bataille est loin d’être gagnée. Plusieurs sondages indiquent que si la votation avait lieu aujourd’hui, l’initiative serait acceptée. Et pour cause, 60% des Suisses ne pensent pas que la SSR disparaîtrait en cas de OUI. La plupart des gens ne souhaitent pas la suppression du service public, ils n’ont simplement pas encore pris conscience des conséquences de cette initiative trompeuse. À nous de les informer!

Picture d8af8dce 6b8b 4a77 be4e 5a9ac980c88cPicture f1b515ed 040b 4930 bfd0 a321fc19841fPicture f365c2ad 61ac 400a b440 7d4a73154093

Qu'allons nous faire avec 120'000.- CHF?

Comme chacun le sait, une campagne politique au niveau national coûte cher, très cher. Il ne nous reste que quelques semaines pour faire passer le message par tous les moyens: un tous-ménages, des encarts dans la presse imprimée, de la publicité sur internet et sur les réseaux sociaux. Et ce en quatre langues!

Médias Pour Tous est une association qui défend la qualité et la diversité de la presse et des médias en Suisse. Nous sommes des cinéastes, des journalistes, des syndicalistes, et nous sommes convaincus qu’une presse vigoureuse et indépendante représente un pilier essentiel d’une démocratie saine.

À quelques semaines de la votation, il est impératif d’atteindre le tout grand public et de convaincre les indécis de pencher vers le NON à No Billag. Merci pour votre soutien précieux!

Je n’ai pas d’argent, mais j’aimerais contribuer, qu’est-ce que je peux faire ?

  • T’engager sur le terrain! Nous avons besoin d’un maximum de bénévoles prêts à distribuer des flyers dans les gares, réaliser des actions, tenir des stands sur les marchés. Si tu as du temps et de l’énergie à donner, contacte-nous vite à info@mfa-mpt.ch
  • Passe le message! Parle de notre campagne à tes amis, ta famille, fais un post sur facebook, et aide nous à atteindre notre objectif.

Nos partenaires (contreparties): FCMA Opus One Petzi Tickets Culture En Jeu CinéBulletin FilmBulletin Festival Ciné Jeunesse GIFF Journée du Cinéma Allianz Solothurner Filmtage Visions du Réel Winterthur Kurzfilmtage C-Films (Wilder) Imago Films Point Prod (Quartier des Banques)

Content