Petit historique:

Je travaille dans le secteur industriel depuis plus de dix ans. Passionné de construction et toujours à l’affût des nouvelles technologies, j’ai commencé à réaliser différents modèles pour le domaine de la fabrication additive.

Dernièrement, nous avons décidé de faire une bonne raclette au feu de bois. Au moment de la dégustation, nous avons remarqué que nous avions oublié un accessoire indispensable « le poivrier ». C’est à ce moment que l’idée d’en réaliser un m’est venue. Mais là, une question s’est posée : Comment le concevoir pour qu’il ne soit pas comme les autres. En tant que Valaisan et passionné de montagne, je me suis dit : Pourquoi ne pas mettre en scène le Cervin, qui est un emblème en Valais. Après plusieurs réflexions sur l’objet, j’ai voulu transmettre un design pur et élégant, à l’image de nos paysages montagneux.

Une partie un peut plus technique:

L’objet en question est fabriqué par un procédé innovant d’impression 3D par fusion de poudres. Les pièces sont imprimées couche par couche avec un laser qui a pour but de faire fondre la poudre et de la lier. Après l’impression du premier niveau, une nouvelle couche de poudre fraîche est étalée sur la surface et l’opération est répétée.

Le poivrier est composé de 2 différentes matières, de l’alumide et du polyamide. L’alumide est un matériel créé par le mélange de poudre de polyamide (plastique) avec un faible pourcentage d’aluminium. Elle est une matière plastique solide, un peu rigide qui peut prendre des petits impacts et résister à une certaine pression. La surface donne l’impression d’avoir une pièce en aluminium que l’on aurait sablée.

Quelques infos sur l’avancement du projet:

Nous avons déjà réalisé un prototype, pour voir à ce que pouvait ressembler l’objet fini et afin de régler quelques détails.

Pour permettre une production innovante et obtenir un prix attractif, nous sommes arrivés à la conclusion que l’objet devait être fabriqué par nos soins. Cet investissement a un coût, aussi nous voulons relever ce défi en lançant un appel de financement public.

Les fonds récoltés serviront à:

  • financer la machine de production
  • acheter les matières premières nécessaires à la fabrication
  • acheter les mécanismes pour les poivriers
  • financer les contreparties
  • financer les coffrets d’emballage

Si le montant du budget de souscription est dépassé la somme sera investie pour acquérir une machine de production plus performante permettant une meilleure optimisation.

Les contreparties:

Nous vous proposons en contrepartie diverses offres, qui sauront vous séduire.Dès la mise en place du système de production, le délai de livraison sera variable en fonction de la demande. Les informations et modalités relatives à l’envoi du produit seront transmises ultérieurement, une fois la campagne terminée.

Merci de votre compréhension.

Je tiens dores et déjà à vous remercier pour votre soutien et votre aide précieuse.