Les simulateurs et la VR au service de tous

En tant que Startup, nous avons pu autofinancer les développements et fabrication de nos premiers simulateurs. A ce jour, dans notre showroom de Denges, 5 simulateurs permettent de se mettre dans la peau d’un pilote d’avion, de revivre la mission spatiale Apollo, de conduire des grosses cylindrées sur circuit ou de manœuvrer des machines de chantier… les possibilités sont infinies.

Si nous sommes convaincus des aspects ludiques de la réalité virtuelle, nous sommes également conscients des autres possibilités qu’elle offre, notamment dans la réponse à des problématiques réelles ou des besoins spécifiques.

Les simulateurs de pilotage existent déjà depuis plusieurs années. C’est leur utilisation, non plus uniquement à des fins d’amusement mais à des fins de certification pour certains métiers (ex.: grutiers, conducteur de pelles mécaniques…) ou à des fins thérapeutiques (ex.: réhabilitation pour des personnes ayant subis des traumatismes, traitement des phobies…) qui fait l’originalité de notre projet.

Ce que mon projet a de spécial

Nous voulons développer un simulateur de voiture spécifique à l’apprentissage de la conduite. En partenariat avec une entreprise de l’EPFL, notre objectif est de créer un simulateur qui reproduise le plus fidèlement possible les sensations de conduite. Ceci afin de permettre aux personnes souhaitant apprendre à conduire de se familiariser avec la prise en main d’un véhicule dans un environnement sécurisé, contrôlé et avec un coût inférieur à ce que pourrait coûter une heure d’auto-école dans un vrai véhicule. Ce projet s’adresse particulièrement aux personnes ayant des difficultés d’apprentissage, et qui ne pourraient s’offrir le nombre d’heures d’auto-école nécessaires

Picture d0cfe879 efc4 4b3f a4d4 45b8631eb7d8Picture fe046865 e001 4986 aaf7 05411c68ada9Picture e4d898b2 31ca 4dc0 b968 b82916edc7c2

A quoi va servir le montant récolté ?

1) A finaliser la fin du développement de notre nouveau châssis mono-place. Le prototype que nous avons réalisé (voir dessin ci-dessous) doit être amélioré pour répondre au mieux aux critères de compacité et de facilité d’utilisation

2) A ajouter un système de mouvement (motion) et un ensemble volant - pédalier le plus proche possible de la réalité afin de proposer aux élèves une expérience de conduite la plus réelle possible

3) A compléter le tout par un système de détection de positionnement du regard, et aussi d’une option « réalité virtuelle » compatible avec les casques de VR type Oculus/HTC

4) A produire notre premier Simulateur de conduite automobile professionnelle complet et fonctionnel début 2018

Picture 2a87d9c9 69d5 4bc3 ac50 c3dc1e936135Picture 59bb90a9 b1cb 42f6 a4a7 a3fb41122f6e