Picture 9fd92c3f 7351 43c3 89b6 d517465f8204

Soutenez un film de diplôme!

Je m’appelle Audrey Bersier, je viens de Bulle, en région gruyérienne en Suisse, et suis actuellement en dernière année de Bachelor à l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL). Pour mon projet de diplôme, je suis en train de réaliser un court-métrage de fiction, une histoire de fratrie, de fantôme, qui se passe dans une maison, en Italie.

Synopsis

Valentina est devenue un fantôme après un accident survenu il y a dix ans. Depuis, elle cohabite avec sa Nonna dans l’ancienne maison familiale, en Italie du Nord.
Quelques jours avant Pâques, Valentina attend avec impatience Dino, son frère qui vit maintenant en Suisse, mais avec qui elle a toujours eu une relation fusionnelle. Mais voilà, cette fois, Dino n’arrive pas seul. Léonore, la jeune femme dont il est amoureux, l’accompagne. Cette dernière n’a pas la capacité de voir Valentina, et elle ne se doute pas de la présence qui plane dans cette maison.
Cette situation va provoquer un chamboulement émotionnel dans l’existence tranquille du jeune fantôme…

Les origines du projet

La maison de ma cousine en Italie est un lieu qui, enfant, m’a inspiré bon nombre d’histoires surnaturelles, avec ses pièces sombres et ses couloirs qui résonnent, ses vitrages opaques et ses plafonds qui craquent… Tout était réuni pour que mon imagination d’enfant y crée des fantômes. Avec ce court-métrage, j’ai voulu ressortir ces souvenirs du placard et en faire quelque chose de magique.

Quel genre de film?

Le film n’est pas un film de genre, c’est un drame qui oscille entre le fantastique, le merveilleux, tout en se passant dans une maison familiale qui, de prime abord, paraît une maison méditerranéenne tout à fait commune.
La plus grande partie du film est en italien, sauf quelques séquences, lorsque le personnage de Léonore, la petite amie de Dino, est présente.

Le tournage

J’ai eu la chance d’avoir pu tourner le film fin mars grâce à une équipe de professionnels généreux et motivés. Le tournage s’est déroulé aux abords du Lac Majeur, chez plusieurs membres de ma famille. 6 jours durant lesquels nous avons pu mettre en images cette histoire qui me tient à coeur, dans un cadre convivial et calme.

L’équipe technique

  • Image : Lucie Baudinaud
  • Assistant image : Dominique Fumeaux
  • Cheffe électricienne-machiniste : Sophie Poncin
  • Son : Igor Marlot
  • Assistant réalisation : Fabiano D’Amato
  • Scripte : Myriam Rachmuth
  • Montage : Clément Pinteaux
  • Montage son : Lorraine Perriard, Maxime Descloux
  • Régie : Grazia Pellegrini
  • Maquillage-coiffure : Amélie Javegny
  • Costumes : Blenda Akimana
  • Production : Florian Burion (Octuor Films)
  • Renforts : Maxine Reys et Nikita Merlini
  • décors-accessoires : Michel Imhof

Les comédiens (images tirées du film)

Picture a3475f57 a4f9 4dcd aff3 b3ddb13f8541 Picture 3924a767 6824 44b8 bbac f7f4071a4ee4 Picture 36f7cf6b 1196 4ceb b926 b7daaa94278a Picture 3086394f 4e73 4c89 a8c2 2da4a480536c

Quelques photos de tournage...

Picture 5d65a45a cc5c 494c 8a32 c0b3f0e592fe Picture d916c4ec 4aff 4057 b56a 4f8c8cf83af3 Picture 199745d9 acc2 4ba8 a618 6d4a262fb9b6 Picture 2460ad1f a55f 4c6e b052 745cfe338bce Picture 6fab01a2 dc52 4724 8a4b 65f277f90c82 Picture be9511e7 3226 4208 b67b 4a18d230cb87 Picture bdb785e4 20fa 40d5 9f05 99b5decc7d5f Picture 215d903f 55c8 44b5 a68a 7ce3b98a7257

Pourquoi j’ai besoin de votre aide!

Le film est co-produit par Octuor Films (Vevey) et par l’ECAL, qui ont mis leurs compétences et beaucoup de leur temps à son service. Il a été pré-acheté et co-produit par la RTS ce qui nous assure une diffusion TV.

Nous avons toutefois tourné avec environ 15% du budget initial. C’est peu. Mais la participation quasi bénévole des techniciens et des acteurs, ainsi qu’une bonne part de débrouille, ont rendu cela possible.

Aujourd’hui, nous tenons à finaliser le film dans les meilleures conditions, et c’est pourquoi nous avons absolument besoin de vous! Le montage, la musique, l’étalonnage, la création du materiel graphique, l’envoi du film aux festivals (dont les coûts d’inscription sont parfois importants) dépendent de la réussite de ce wemakeit. Avec un film terminé le plus professionnellement possible, nous augmentons nos chances de pouvoir le diffuser largement. D’avance un immense merci pour votre soutien!