Future 3.0 lance une

Durch das Verbot der Verwendung und des Imports von Pestiziden in der Schweiz schaffen wir die notwendigen Rahmenbedingungen für eine nachhaltige und gegenüber der öffentlichen Gesundheit respektvolle Landwirtschaft.

Content

Initiative populaire citoyenne et apolitique

La procédure pour récolter 100’000 signatures a débutée fin 2016. Nous avons besoin de votre soutien pour que ce projet se réalise et qu’ensemble nous changions de paradigme.

Par l’interdiction de l’usage et de l’importation des pesticides sur le territoire Suisse, nous créons les conditions-cadres nécessaires pour disposer d’une agriculture durable et respectueuse de la santé publique.

Content

Suffisance alimentaire

Le savoir-faire et les moyens techniques actuels nous permettent d’appliquer cette initiative dès aujourd’hui. De plus, elle prévoit une transition de 10 ans dès son acceptation pour la mise en place des divers besoins à son application.

Content

Réorienter les enjeux

Aucun commerce ne prévaut sur la santé, réorientons les enjeux économiques en les recentrant sur l’humain et l’environnement.

Pourquoi avons-nous besoin d’argent ?

A savoir qu’une signature coûte au comité d’initiative environ CHF 1 (récolte, vérification auprès des communes, etc…), il faut au minimum 100’000 signatures pour qu’une initiative aboutisse.

La communication

La force de la communication repose en grande partie sur la capacité financière du comité d’initiative. Merci de votre soutien. Par votre don vous nous permettez de communiquer au plus grand nombre les enjeux de cette initiative et participez à son succès.

Content

L’initiative populaire a la teneur suivante:

2bis Der Einsatz synthetischer Pestizide in der landwirtschaftlichen Produktion, in der Verarbeitung landwirtschaftlicher Erzeugnisse und in der Boden- und Landschaftspflege ist verboten. Die Einfuhr zu gewerblichen Zwecken von Lebensmitteln, die synthetische Pestizide enthalten oder mithilfe solcher hergestellt worden sind, ist verboten.

La Constitution1 est modifiée comme suit:

  1. Übergangsbestimmungen zu Art. 74 Abs. 2bis

1Die Ausführungsgesetzgebung zu Artikel 74 Absatz 2bis tritt spätestens zehn Jahre nach dessen Annahme durch Volk und Stände in Kraft.

2 Der Bundesrat erlässt vorübergehend auf dem Verordnungsweg die notwendigen Ausführungsbestimmungen und achtet dabei auf eine schrittweise Umsetzung von Artikel 74 Absatz 2bis.

3 Solange Artikel 74 Absatz 2bis nicht vollständig umgesetzt ist, darf der Bundesrat vorübergehend unverarbeitete Lebensmittel, die synthetische Pestizide enthalten oder mithilfe solcher hergestellt worden sind, nur dann bewilligen, wenn sie zur Abwehr einer gravierenden Bedrohung von Mensch oder Natur unverzichtbar sind, namentlich einer schweren Mangellage oder einer ausserordentlichen Bedrohung von Landwirtschaft, Natur oder Mensch.

1 SR 101

2 Die endgültige Ziffer dieser Übergangsbestimmungen wird nach der Volksabstimmung von der Bundeskanzlei festgelegt.

Art. 74, al. 2bis

2bis L’utilisation de tout pesticide de synthèse dans la production agricole, la transformation des produits agricoles et l’entretien du territoire est interdite. L’importation à des fins commerciales de denrées alimentaires contenant des pesticides de synthèse ou pour la production desquelles des pesticides de synthèse ont été utilisés est interdite.

Art. 197, ch. 122

  1. Disposition transitoire ad art. 74, al. 2bis

1 La législation d’application afférente à l’art. 74, al. 2bis, entre en vigueur dans les dix ans à compter de l’acceptation de cette disposition par le peuple et les cantons.

2 Le Conseil fédéral édicte provisoirement les dispositions d’exécution nécessaires par voie d’ordonnance en veillant à assurer une mise en œuvre progressive de l’art. 74, al. 2bis.

3 Tant que l’art. 74, al. 2bis, n’est pas totalement mis en œuvre, le Conseil fédéral ne peut autoriser provisoirement les denrées alimentaires non transformées contenant des pesticides de synthèse ou pour la production desquelles des pesticides de synthèse ont été utilisés que si elles sont indispensables pour repousser une menace fondamentale pour les hommes ou la nature, notamment une pénurie grave ou une menace exceptionnelle pesant sur l’agriculture, la nature ou les hommes.

1 RS 101

2 La numérotation définitive de la présente disposition transitoire sera fixée par la Chancellerie fédérale après le scrutin.

Des questions ?

Richtig : Das Know-how und die heutigen Möglichkeiten erlauben uns, für alle Beteiligten einen wirtschaftlich tragfähigen Weg zu finden, um das Ziel zu erreichen.

Est-ce que l'agriculture peut se passer des pesticides de synthèse ?

Il est tout à fait possible de subvenir aux besoins de la population suisse via la production locale et l’importation de denrées alimentaires sans pesticides de synthèse.

Cette initiative est-elle applicable ?

Le savoir-faire et les moyens actuels nous permettent d’y parvenir tout en étant économiquement viable pour tous les protagonistes.

Cette initiative va-t-elle améliorer la santé et réduire les coûts de la santé ?

De nombreuses études suisses de par le monde constatent la dangerosité et les risques accrus pour la santé publique avec notamment les divers cocktails de pesticides de synthèse dans notre alimentation au quotidien.

On constate aussi de nombreux cas de maladies chroniques avérées chez les ouvriers du secteur primaire ayant travaillé directement avec ces pesticides de synthèse.

Nous pouvons donc affirmer qu’en votant oui, vous améliorez le niveau de santé publique ainsi que la santé du secteur primaire concerné.

Cette initiative, va-t-elle augmenter les coûts de nos aliments ?

Les pesticides de synthèses et leurs utilisations coûtent très chers. De nombreux cas d’école démontrent aujourd’hui que les agriculteurs n’utilisant plus de pesticides de synthèses dans leur méthode de travail voient leurs coûts significativement se réduire.

Une exploitation agricole qui n'utilise pas de pesticides, peut-elle être rentable ?

Des centaines d’exploitations existant en Suisse démontrent que ce type d’exploitation est rentable. Elles redonnent également la satisfaction d’exploiter dans le respect de l’humain et de la terre.

Cette initiative, a-t-elle une influence positive sur notre environnement et sur les animaux ?

En 2015, plus de 2000 tonnes de pesticides ont été déversés sur le territoire national polluant les nappes phréatiques, les cours d’eau et nos lacs. Ils détruisent de manière invisible et silencieuse notre écosystème.

Votre oui est déterminent pour remettre l’homme, les animaux et la nature au centre de nos préoccupations.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN :)