Picture 94288a22 3c29 447f 873c e395a51f7241

NON à la hausse de l'âge de la retraite! NON à la baisse des rentes!

La Loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 (PV2020) est un projet inacceptable. Sa principale mesure est l’augmentation à 65 ans de l’âge de la retraite des femmes. De plus, l’entrée en vigueur de cette loi ne permettrait en rien de faire face à la baisse en cours de nos rentes vieillesse.

Un comité référendaire s’est constitué pour qu’elle soit soumise au vote. Le référendum est sur le point d’aboutir et le vote aura lieu le 24 septembre prochain.

Notre comité n’est financé ni par les organisations patronales, ni par les centrales syndicales nationales. Nos ressources sont dès lors limitées. Nous faisons donc appel à votre soutien, petit ou grand. Nous pourrons ainsi diffuser le plus largement possible notre message contre ce projet antisocial! Chaque geste compte!

Picture 321d4156 d808 49f3 a8ea 3abf8ef62344Picture 948cd3a6 3784 4081 85b6 2b78b0179105Picture 5fb34260 8052 4c14 a99b 922ff7a11cc8Picture 162d0ed8 e17c 4be3 9e45 0ff4c5c9e098Picture e91f36a1 ecb5 462e be75 84ce58fb99bbPicture 2d640e32 8f30 4e93 9211 6c8096e415ccPicture a1b1e851 d9ef 47a2 a68f 538fbec30721Picture aec54964 5f52 4592 bafa c2b78c212443Picture 66f80c09 955c 4091 9c26 5aa9d9d87034

La Loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 est inacceptable.

Avec PV2020, l’âge de la retraite des femmes passerait à 65 ans. C’est inacceptable! Parce que rien ne justifie d’obliger caissières, ouvrières et secrétaires, souvent déjà usées par une vie de labeur, à trimer une année de plus. Parce que cette mesure n’a rien à voir avec l’égalité hommes-femmes, dont l’évocation n’est qu’un prétexte. Parce qu’elle stimulerait le chômage, au détriment des jeunes. Parce que retrouver un emploi à partir de 55 ans, c’est la galère. Parce qu’elle préparerait l’étape suivante: les 67 ans pour toutes et tous.

PV2020 n’apporterait aucune amélioration – pas un centime! – aux retraités actuels, soit plus de 2,2 millions de personnes. Au vu de l’explosion sans fin des primes maladie, ce blocage des rentes se traduirait par la diminution de leur revenu. Elle serait encore accentuée par l’augmentation de la TVA, l’impôt le plus antisocial.

Même pour les futurs retraités, PV2020 n’offre aucune garantie de maintien du niveau des rentes. Pour les femmes, c’est une évidence. En touchant l’AVS une année plus tard, elles seraient privées de 24 000 francs (leur rente AVS moyenne est de 2000 francs). Avec le supplément de 70 francs prévu par PV2020, il faudrait donc qu’elles vivent jusqu’à 94 ans pour récupérer cette perte… Mais pour les hommes aussi, les 70 francs en question ne feraient pas le poids face à la baisse massive en cours des rentes du 2e pilier. Enfin, les plus démunis, au bénéfice des prestations complémentaires, n’auraient pas un franc de plus…

Campagne romande pour la votation du 24 septembre 2017

Ce soutien permettra de financer une campagne dans toute la Suisse romande notamment par voie d’affichage public et sur les réseaux sociaux.