Picture d59ed39f 9f6e 47d3 8965 8422bb628c7e

La session d’automne passé des chambres fédérales a donné une bonne illustration des méthodes de la bien mal nommée union démocratique du centre : faites passer une initiative inapplicable sur un problème inexistant (une immigration de «masse»?) puis, quand tant bien que mal nos élus trouvent un compromis boiteux mais pragmatique, hurler à la trahison de la volonté du «peuple». Et non content de prendre ainsi en otage le système politique suisse, ce pervertissement démocratique encourage la logorrhée des élus et des sympathisants du mouvement qui «libèrent» les bas-fonds de leurs pensées sur les réseaux sociaux ou ailleurs.

Commençons 2017 pied au plancher !

Sans doute vivons-nous une époque troublée, marquée par de profondes mutations et, en conséquence, par de nombreuses inquiétudes et incertitudes. Qui sont un prétexte rêvé pour les formations aux extrêmes des échiquiers politiques, de développer des réflexes compréhensibles de rejet apeuré, de repli. Mais se racornir sur des postures identitaires plus ou moins fantasmatiques est de toute évidence illusoire et sans avenir.

Réagissons !

J’ai décidé dans cette ambiance politique délétère un geste citoyen consistant à offrir à tous les élus fédéraux de la droite de la droite un petit opuscule récemment paru de Jean-François Bayart, professeur à l’IHEID de Genève, intitulé « Les fondamentalistes de l’identité ». Bien que centré sur l’exemple français, il amène de nombreux éléments pertinents de réflexions sur l’avenir de nos sociétés. (Pour un descriptif plus complet voir le lien youtube ci-dessous.)

Je souhaite aussi marquer par ce geste la profonde désapprobation d’un simple citoyen (et des contributeurs du financement participatif) qui ne se reconnaît(ssent) aucunement dans la définition à la sauce udc du « peuple suisse ».

Content

Le financement :

Pour entrer dans les détails de celui-ci : 74 élus Udc aux chambres fédérales + des « penseurs » apparentés, j’ai prévu l’achat de 100 livres. Ajoutés à cela les frais d’envoi et ceux du site de financement participatif, je propose un budget de 2000.-. Toutes les contributions sont les bienvenues mais il va de soi que la démarche prendra d’autant plus de poids qu’il y aura de contributeurs. Donc si possible plutôt 200 x 10.- que 10 x 200.- … L’éventuel solde du financement sera versé à des œuvres d’entraide.

Un livre en français pour les élus Suisses-allemands… Je pars de l’idée que nos compatriotes maîtrisent mieux le français que nous l’allemand… et que la symbolique du geste primera…

N.-B: Je précise que je n’ai aucun avantage financier ou personnel (autre que celui décrit ci-dessus) à la distribution de cet ouvrage.