Contre l’oubli

7 Millions Arméniens vivent dispersés, mais bien intégrés dans le monde, suite du génocide, qui a eu lieu il y a 100 ans et qui n’est toujours pas reconnu. Environ 6000 Arméniens vivent en Suisse avec une communauté forte qui se batte contre l’oublie de ce génocide.

Mais est-ce que le passé joue encore un rôle surtout pour les jeunes arméniens? Qui sont ces gens avec des relations de famille internationaux et avec des biographies souvent rompues mais fascinantes? Je voudrais avec un livre donner un image aux Arméniens en Suisse.

Le livre

J’ai cherché des Arméniennes et des Arméniens en Suisse qui me racontent leur histoire et leur vie. Le livre devrait être publié exactement pour la commémoration auprès de l’éditeur Stämpfli (en allemand). Il contient 12 portraits avec lesquelles je voudrais montrer, comment les Arméniens (aussi de la Suisse romande) traitent leur passé, comment ils vivent leur culture et langue et pourquoi ils sont venus en Suisse. Par exemple raconte

  • la fille de 2 orphelins de la souffrance de leur parents qui la captive toujours
  • un Arménien de son temps comme espion pour le service secret en Egypte
  • une archéologue de Syrie de la guerre, qui menace sa famille et la culture
  • un entrepreneur, dont le grand-père a construit, sans rien, à Marseille un empire et qui avec cet esprit a crée un grand projet en Suisse
  • un licéen avec un passeport suisse et anglais qui se sent tout à fait arménien

Chaque portrait sera accompagné par un texte sur le contexte historique et sur des sujets pertinents comme

  • une histoire de culture (chrétienne) millénaire
  • une histoire tragique
  • un pays Arménie appauvri, qui pour la plupart des Arméniens ne représente pas la patrie
  • un nouveau mouvement, qu’on observe depuis peu de temps dans la société de la Turquie d’aujourd’hui – et qui laisse espérer une réconciliation

Pourquoi on a besoin de toi

Le livre est très cher. Je cherche le support parmi les fondations, les églises et les gens privés. Et je m’adresse à vous pour que vous puissiez aider la réalisation de ce livre. Avec ton aide je peux payer une partie des frais d’impression.

Picture 864d9cdd 8305 4108 a790 2723e2a7121ePicture bf86ea75 1a73 48d4 932b 0fbef13c5454Picture 66c68b9f 2d50 4b56 b7ca a0f83da6c81bPicture 87cad798 98e1 42c1 a2f5 ed29df5930adPicture 479fb007 b32f 4d72 870e 813837cc49bbPicture f7c97b71 95e8 472a b40c dc9e6dacb5e0Picture e40ecdc9 3905 48bd 9a1a 7c49d5cae4e1Picture dffaea44 6e9d 49ac 85cd 26d9679432efPicture ad38f752 4d63 4a66 a7a2 364fda9ba633

Qui collabore au livre?

  • Manuschak Karnusian, libraire, Flight Attendant, journaliste, résponsable de communication, Suissesse avec des racines arméniennes. Manuschak a démarré le projet, a parlé avec la communauté arménienne et écrit les portraits
  • Jürg Steiner, journaliste à la Berner Zeitung und et auteur d’un livre «Wie viel Bern braucht die Schweiz?». Jürg écrit les textes factuels.
  • Alexander Egger, photographe indépendant pour des portraits et des documentations des artistes. Alexander place les gens dans une lumière magnifique.