Aide aux orphelins et aux enfants vulnérables au Botswana

Le Botswana est une destination touristique populaire qui abrite le célèbre delta de l’Okavango. Les paysages à couper le souffle et l’abondance de la faune et de la flore attirent chaque année des milliers de touristes qui viennent profiter de certains des plus beaux endroits du monde. À Maun, point de départ de nombreux safaris, la Fondation Bana Ba Letsatsi (BBL) s’est engagée depuis 18 ans à aider les membres les plus vulnérables de la société. Bana Ba Letsatsi signifie «enfants sous le soleil» dans la langue locale.

La fondation gère un centre de réhabilitation qui maintient les orphelins et les enfants vulnérables hors des rues en les réintégrant dans le système scolaire, en leur offrant des activités de loisirs et en leur fournissant des conseils et un soutien psychosocial jusqu’à la fin de leur scolarité. En raison des effets du coronavirus sur le secteur du tourisme, BBL connaît actuellement de graves difficultés financières, car l’institution est tributaire de ses contributions de soutien. 80 % des revenus de BBL proviennent du secteur du tourisme, qui a été interrompu dans le monde entier en raison de la fermeture des frontières et des restrictions de voyage.

Content

La survie du BBL est en danger

Dans ce contexte, BBL a dû prendre des décisions difficiles pour permettre à l’organisation de fonctionner pendant la pandémie de coronavirus. Le centre a dû licencier cinq employés. Depuis le début du confinement, les employés ont du renoncer à une grande partie de leur salaire afin d’assurer la pérennité financière de l’association. Sans financement relais, BBL risque de devoir définitivement fermer. Cela détruirait des décennies de travail et d’engagement pour des centaines d’enfants et de jeunes touchés par la pauvreté. Aidez-nous à ce que cela ne se produise pas et à ce que BBL puisse poursuivre son travail pendant et après la pandémie. Les enfants qui sont pris en charge par BBL sont orphelins et certains d’entre eux sont particulièrement menacés et vulnérables. BBL joue un rôle fondamental en les réinsérant dans le système scolaire et en les tenant à l’écart de la rue grâce à des services psychosociaux et à des repas quotidiens. 50 % des enfants ne reçoivent pas d’aide alimentaire du gouvernement. Si on ne s’occupe pas d’eux, beaucoup d’entre eux se retrouvent dans les rues où ils sont laissés à eux-mêmes. Cela les expose au risque d’être maltraités et, dans la situation actuelle, d’être infectés par le coronavirus.

Content

Pour cela, nous avons besoin de votre soutien

Depuis le début du confinement et des mesures de distanciation sociale, le nombre de cas d’abus et de viols sur des mineurs âgés de deux à douze ans a fortement augmenté. Pour limiter cela, BBL effectue des visites à domicile afin d’assurer la sécurité des enfants habituellement pris en charge par le centre. Il est donc essentiel que le personnel de BBL soit en mesure de livrer des repas aux enfants et que les travailleurs sociaux puissent continuer à offrir leur soutien sur le terrain en effectuant des visites à domicile.

BBL a besoin de CHF 2600.00 par mois pour continuer à effectuer ces mesures d’aide concrètes. Pour couvrir les trois prochains mois, l’objectif du projet de CHF 7800.00 doit être atteint. Avec votre aide, vous apporterez une contribution importante à ce précieux projet. Merci beaucoup !

Content