Découvrez une histoire coloniale suisse oubliée. Un projet photo-documentaire sur Helvécia, une ancienne colonie germano-helvétique fondée en 1818 au Brésil.

CHF 19’630

115% de CHF 17’000

"115 %"
Comment ça fonctionneä

Le principe du «tout ou rien» s’applique: l’argent ne sera reversé au projet qu’à condition d’avoir atteint ou dépassé l’objectif de financement.

82 contributeur*rices

Clôturé avec succès le 13.8.2022

HELVÉCIA : Une Histoire Coloniale Suisse au Brésil

Lors d’un road trip au Brésil avec la journaliste brésilienne, Milena Machado Neves, je tombe sur un panneau au bord de la route écris « Helvécia ». Perplexe, je demande à Milena ce qu’elle sait de cet endroit. Elle m’explique qu’il s’agit d’un quilombo, un village qui a servi autrefois de refuge pour des esclaves en fuite ou récemment libérés. J’apprends alors à Milena que le nom latin Helvetia renvoie à une figure allégorique féminine qui personnifie la Confédération suisse.

Fruit de six années de voyages et de recherches au Brésil et en Suisse, ce travail porte sur l’histoire méconnue de Helvécia, un village fondé par une poignée de Suisses et d’Allemands. Au début du XIXème siècle, ces derniers ont traversé l’océan Atlantique pour se voir céder des terres par le Gouvernement Royal du Brésil. Leur petite colonie va rapidement prospérer grâce au travail d’une importante main-d’oeuvre asservie d’origine africaine pour devenir un des plus importants exportateurs de café du Brésil jusqu’à l’abolition de l’esclavage en 1888.

Le livre en préparation avec Lars Müller Publishers présentera une étude de cas historique et les photographies associées sur cette ancienne colonie et la manière dont les descendants des personnes réduites en esclavage ont depuis fait face et développé une résilience, sur un territoire fort éloigné de leur mère-patrie. Il nous semble important que le sujet soit abordé, autant pour les Suisses que pour les habitants de Helvécia, qui n’ont pour la plupart qu’une connaissance limitée de leur propre histoire. Par ailleurs, les fragiles traces du passé sont sur le point de disparaître. Dans le village, peu de choses sont entreprises pour préserver l’Histoire, autant du point de vue matériel que pédagogique. En Suisse, quelques rares documents sont conservés aux Archives fédérales, tombant souvent en poussière et en trop mauvais état pour être numérisés. Nous avons eu la chance de pouvoir en photographier quelques-uns, qui seront reproduits dans cet ouvrage.

L’objectif est de publier le livre le 20 octobre 2022 pour le lancement d’une importante exposition monographique entièrement dédiée à ce sujet dans un grand musée de Genève.

LE LIVRE

  • Hardcover
  • 21,6 x 29,2 cm
  • Environ 208 pages
  • Environ 100 photographies couleurs
  • Environ 15 reproductions de documents historiques
  • Environ 10 témoignages d’habitants
  • Une édition en français
  • Une édition en anglais
  • Textes et Recherches de Christian Doninelli et Milena Machado Neves
  • Essais scientifiques de Shalini Randeria, Rohit Jain, Izabel Barros et Flávio dos Santos Gomes

Les essais que comportera l’ouvrage, notamment de la célèbre anthropologue sociale Shalini Randeria, inciteront à une réflexion de fond sur l’esclavage et les liens coloniaux. Actuellement, des informations sont régulièrement rendues publiques, même en Suisse, pays prétendument non impliqué et sans débouché maritime, qui montrent comment d’anciennes fortunes trouvent une part de leur origine dans des entreprises d’organisation de l’esclavage des populations africaines et forment une base de notre prospérité actuelle. Nous considérons la réflexion critique sur notre histoire comme une condition préalable à un avenir plus juste.

OÙ IRA L'ARGENT?

Nous avons autofinancé la production du sujet par le biais de 7 voyages à Helvécia de décembre 2015 à janvier 2022, l’essai d’un historien brésilien de renom et le premier concept graphique.

Avec l’éditeur nous avons réuni 75% des coûts grâce à des investissements publics et privés, ainsi que de la maison d’édition. Le livre est prêt, mais nous avons besoin de votre aide financière pour arriver au bout.

Ces trois dernières années, nous avons sollicité de nombreuses fondations et services culturels pour ce projet, mais avec peu de retours positifs. Il semble qu’en Suisse ce sujet mal documenté brûle encore les doigts ! C’est pourquoi, en dernier recours, nous sollicitons votre soutien, de vous, notre public, à qui ce livre est destiné.

Voici nos sponsors actuels :

  • Lars Müller Publishers
  • Fondation Ernst Göhner
  • Fondation Volkart
  • Ville de Lausanne
  • Canton de Vaud
  • Erna und Curt Burgauer
  • Fondation Maya Behn-Eschenburg
  • Blaser Trading AG

Nous avons besoin d’une aide financière pour payer la traduction, la relecture, la photolithographie et l’impression, ainsi que la coupe de 10% du site wemakeit. Sans cet apport final, la publication du livre est compromise.

Avec votre soutien, nous réussirons à produire un livre de qualité qui pourra s’inscrire dans la durée avec un contenu visuel et thématique enrichissant.

Si la campagne dépasse l’objectif financier minimal pour permettre la publication du livre, nous pourront finalement aussi payer tout ou partie du travail des contributeurs qui se poursuit depuis plus de deux ans de manière bénévole.