Depuis beaucoup de temps le monde attend avec impatience notre premier album (d’après notre opinion) et c’est grâce à toi qu’il sera produit (ça on le sait!)!

Après avoir été au studio et avoir investi beaucoup de temps, encore plus de sueur ainsi que la moitié de notre sang, nous sommes sur la dernière ligne droite. Mais pour ces derniers mètres nous avons besoins d’aide – et voici exactement ou tu entres en jeu. 

Choisi la contrepartie de ton choix et tu recevra notre gratitude éternelle! Ou tu peux avoir une bière, comme tu veux...

La production

Nous sommes début été à Winterthur, plus précisément au Working Class Studio. Malgré des gueules de bois et des chanteurs à moitié malades, nous reussisons a enregistrer toutes les sept chansons. Sous la régie de Marc Buffé (Hathors, Working Class Studio) nous chatouillons les mélodies de nos instruments, enregistrons les chants sur disque dure et apprenons pas mal de choses sur notre musique et ces effets. Nous ne savons toujours pas jouer, mais au moins maintenant ça sonne bien.

Pour le mixage nous mettons le cap sur Jannot Steck (Soundcheck) à Bachenbülach. Nous ne savons toujours pas ce que ce magicien a fait, mais nous entendons que cela était bon. C’était une honneur de vous voir faire, Sire!

Malheureusement, des diamants bruts non taillés ne réjouissent pas une âme si ils ne vont dans aucune monture. C’est pour cela que Dan Suter (Echochamber) apporta la touche finale à la production. Dorénavant, nos chansons ronronnent de tout les haut-parleurs.

Le groupe

  • Venant de: Zurich 
  • Depuis: 2005

Her Father Knows sont bruyants et crades; des petits morveux. En s’appuyant au punk de fin d’années 80 et le rock de stades des années 70, HFK s’opposent contre les structures de chansons réguliers qui inclurent des banalités à trois minutes produits pour la radio, mais tout ceci sans trop ce crisper et sans perdre la tête. Pas vraiment de techniques, un peux de talent, mais surtout une envie de jouer indomptable.

Pour des fans de Graveyard aux cheveux courts, Bruce Springsteen habillé en cuir et Trail Of Dead sans pathos.

* Les extras comme les plectres, cordes, setlist etc. sont encadrés, intitulés et dédicacés.