L’album

Insomnia – une heure de musique à écouter, seul ou à deux, adepte ou non de la musique classique. D’humeur joyeuse ou triste, Insomnia nous accompagne lorsque le sommeil ne vient pas. Atmosphères inquiétantes, paysages blancs, sons à la beauté inexplicable…

L’ivresse nous guide, passant de l’impressionniste Alexander Skrjabin au menaçant Arvo Pärt puis au désespéré Jean Sibelius, pour s’achever dans le minimalisme nordique des «White landscapes» de Peteris Vasks. L’oeuvre de commande de l’album, «Last Smoke» de Margareta Ferek Petric, et les improvisations au saxophone de la ballade de Christoph Cech nous plongent dans ce recueillement auquel l’aube est si propice. J’ai cherché, par cet album, non pas à aider à trouver le sommeil, mais à toucher l’auditeur par les singularités et ombres d’une ambiance spéciale et personnelle.

Picture 80abe84d d69c 46cd b922 d315120fb3e6Picture 487d8b05 6a19 48b1 8053 d5a179e2a00aPicture 31c1f63d fc42 48be 9801 785798a6bb2a

Mon parcours

Pianiste de formation classique, j’ai eu l’honneur de jouer sur quelques unes des scènes les plus connues à travers le monde, telles que le Carnegie Hall de New York, le Festspielhaus de Baden-Baden, la Salle Gaveau de Paris, l’Auditorium National de Madrid et les plus grandes salles de concert Viennoises… Mon curriculum vitae est disponible sur ma page web, mais il ne s’agit pas ici de parler des prix que j’ai obtenus, des orchestres avec lesquels j’ai collaboré ni de ma présence dans les médias. Depuis ma jeunesse, mes intérêts ont beaucoup varié. J’ai pu, au cours de ces dernières années, appréhender l’industrie de la musique classique sous plusieurs angles, par les nombreux projets que j’ai menés. En accumulant de l’expérience, j’ai décidé de suivre mon propre chemin. Trop souvent, les tentatives de rendre la musique classique accessible à un nouveau public produisent des versions édulcorées dans lesquelles la musique est sélectionnée pour une consommation rapide et facile. La musique contemporaine, en particulier, est peu accessible à une large audience et difficilement acceptée au sein des cercles de musiciens classiques. Je veux montrer, avec Insomnia, qu’il est possible, par une programmation attractive, de créer un album captivant, et que la musique exigeante réalisée par les compositeurs des 20e et 21e siècles peut être appréciée sans faire appel à des connaissances musicales, mais plutôt à travers les émotions profondes qu’elle engendre.

Picture 5e6db149 5b07 4d62 a8b8 d2b34996d154Picture 0320d4f0 5c8e 48f6 86a6 db115eb0d1e9Picture 70360050 58c6 4ed7 823b ac8810bf8a26Picture f62ab66b 763e 47a4 81d2 2430e3b015b9

L’équipe

La réalisation de ce projet n’aurait pas été possible l’aide inestimable des personnes qui m’ont accompagnée par leur idéalisme, leur art et leur passion:

Picture c8f63d47 8925 4043 b958 cd8c3ff3574dPicture bff16381 7fe6 4de9 a9e7 fff35f1c7d67Picture e3d43a4f 11f5 4d23 a1fa 8ab86bfdf8d5Picture 9525a614 3561 4807 8928 a3ad388efd6aPicture b3387b5f c9f8 48de 9578 69808285799bPicture 98c8e597 281e 4167 adcf 6b3569a10bafPicture 96c9202b 3573 42fb a819 29561378d45c

L’avancement du projet

  • Une année de conception, de nombreuses nuits blanches à la recherche du programme musical idéal, de nombreuses discussions avec les musiciens et les compositeurs afin de répondre à la question: «que nous arrive-t-il dans les instants qui précèdent l’endormissement»,
  • 2 jours d’enregistrement chez «Tonzauber» (studio du Konzerthaus de Vienne),
  • un film sur l’histoire d’Insomnia (voyage à Bucarest, conception, un jour de tournage, postproduction).

Avec votre aide nous pourrons financer

  • un jour supplémentaire d’enregistrement audio,
  • le mastering et la post-production,
  • le livret (graphisme, photographies, textes, traductions),
  • l’impression des CD (si suffisamment de ressources du vinyl)
  • la publicité et le lancement du CD.