Copier et sauvegarder les matrices de masques de Pierangelo Summa

Pierangelo Summa, sculpteur de masques, de marionnettes, et metteur en scène, a produit entre les années 1980 et 2010 plus de 6000 masques de théâtre, en cuir et en papier mâché.

Malgré son décès en 2015, nous avons pu conserver et garder prêt de 100 moules de masques, indispensables pour le travail du cuir, signés Pierangelo Summa. C’est sur ces moules, sur ces bases, qu’est travaillé le cuir, qui constitue ensuite le masque. La plupart sont des formes de Commedia dell’Arte, mais on trouve aussi d’autres créations plus variées.

Ces moules avaient, pour la plupart, été sculptés en résine, matière certes solide, mais qui s’effrite et s’abîme très facilement dans le temps.

Ayant aujourd’hui repris l’activité de mon père, notamment pour continuer à faire vivre ces masques et ces formes uniques, je suis porté à travailler sur ses moules, accélérant malheureusement leur détérioration. Certains ont déjà du être recollés, et sont donc aujourd’hui inutilisables, dans l’attente d’être copiés de la bonne manière…

Heureusement, nous avons rencontré il y a quelques temps un artisan du Nord de l’Italie, dans la région de Côme, ville de naissance de Pierangelo. Cet artisan dispose de plusieurs machines, qui permettent de copier par un procédé mécanique tout type d’objet, au détail prêt, en deux exemplaires, vers le bois.

Le bois étant plus solide et durable dans le temps, et parfaitement adapté pour le travail et l’élaboration de masques en cuir, cet artisan nous offre donc la possibilité de copier un bonne partie des moules de Pierangelo, à l’identique, et de les sauver ainsi.

Aidez-nous à financer ce processus !

Picture 49fa4f0c 3256 4e93 844d 6db467929124Picture 691350ec 4548 43fe bd33 54628c977575Picture 75267869 2d24 45da a9d2 5995b145bfbb

Faire vivre un art indispensable, qui vit encore

En considérant aussi la quantité de moules de masques de Commedia dell’Arte à notre disposition (presque une centaine), le patrimoine transmis par Pierangelo Summa est unique d’un point de vue artistique. Sur cette centaine de formes, on trouve évidemment les personnages de Commedia dell’Arte les plus connus (Arlequin, Brighella, Polichinella, le Capitaine, Pantalon…), déclinés eux-mêmes en plusieurs modèles (Arlequin-singe, Arlequin-chat, Capitano classique, Capitano-Cyrano….) mais aussi de nombreux personnages plus mystérieux. À travers ce processus de copie, nous pourrons également reidentifier ensemble certaines formes oubliées !

Ces formes sont d’autant plus uniques qu’elles sont très variées, et par conséquent sont susceptibles d’intéresser un vaste public, pour redécouvrir des personnages dont on trouve rarement les masques.

Ce vaste processus de copie et de sauvegarde est donc indispensable pour continuer à faire vivre ces masques !

Picture bc5440b5 afb8 4be3 9c31 bf40fc3a3868Picture 0347f0d6 f94e 4d1f 9748 28ec5e8a54abPicture 2203c908 e378 4362 900f 92faa7dbe4c8Picture d8c6edc2 57de 4dd8 bfd9 598041eee490Picture 86d90a43 0a72 43a5 9c21 2f2a3bade71dPicture db65230c cf9b 410f 8fef ca8e248f29c8Picture 28b5bdd6 4c80 4468 9e06 e368bf5876df

A quoi votre soutien va servir

Grâce à l’argent récolté, nous pourrons financer la copie et la sauvegarde d’une trentaine de moules - les plus détériorés, fragilisés ou inutilisables en l’état -, vers deux exemplaires en bois, qui eux-mêmes permettront la production à venir de masques en cuir.

Bien que le procédé de copie soit strictement mécanique, et que les moules obtenus en définitive soient bel et bien sculptés (mécaniquement) dans du bois massif, la technologie nous permet d’intégrer en parallèle à ce processus de copie, une numérisation 3D des formes. C’est une sauvegarde supplémentaire, et quelles que soient les nouvelles créations que nous entreprendrons dans le temps (car les masques doivent bien sûr vivre et évoluer…), il existera quelque part une copie fidèle des moules de masques de Pierangelo…

Merci à toutes et tous.

Photo de couverture : Yves Humbert Vidéo de présentation : Greta Cavaliere Merci à eux. Merci aussi à Sara Summa pour son soutien artistique dans le lancement de ce crowdfunding, et à Marco Romanò et son entreprise Formart (Cabiate, CO, Italia) qui ont accepté de se jeter avec nous dans cette folle aventure.

Notre site internet : www.maschere-summa.com Facebook : https://www.facebook.com/pg/MaschereSumma Instagram : https://www.instagram.com/maschere.summa/

Picture eb8c0ab0 baf6 43f1 ac1d 3c5b5adf4eebPicture 871444cd ae89 448e b0a8 069c754a3722