ODIL Nouvel album RESON

von ODIL

Brüssel und Lausanne

Le quintet ODIL produit son 2ème album qui sortira fin 2018 sur le label QFTF. Nous avons besoin de votre aide!

EUR 2’530

101% von EUR 2’500

"101 %"
So funktioniert’sä

Es gilt das «Alles oder Nichts»-Prinzip: Nur wenn das Finanzierungsziel erreicht oder übertroffen wird, werden dem Projekt die Gelder ausgezahlt.

10 Unterstützer*innen

Erfolgreich abgeschlossen am 1.10.2018

Un nouveau répertoire

Après la sortie du premier album en 2016, ODIL n’a pas cessé de créer. Très vite et au fil des multiples concerts et des tournées, un nouveau répertoire a vu le jour. La composition des nouveaux morceaux a aussi été motivée par le désir de plusieurs lieux de réinviter le groupe. Fort de toutes ces expériences de jeu, de complicité et d’aventures partagées, ODIL est fier de pouvoir présenter ce nouveau répertoire.

RESON sera le deuxième album du quartet. Le mot RESON est une contraction poétique de Francis Ponge. En tissant les mots raison et résonner, il ajoute de la vibration sonore à la pensée muette et, inversement, ajoute du sens à l’inintelligible univers des sons. Il fait résonner la raison. RESON c’est l’histoire d’une réconciliation entre Dionysos et Apollon qu’on a injustement, au fil des siècles, montés en ennemi. On les met à la même table, un pichet de vin, une lyre et un stylo et on les laisse enfin s’amuser ensemble.

Un nouvel album avec Leïla Martial et Valentin Ceccaldi

Pour ce deuxième album, ODIL s’entoure d’invités de marque. La chanteuse française Leila Martial (1er prix Jazz à la Défense 2009, 1er prix Crest Vocal 2013) est présente sur quatre morceaux de l’album. Plus qu’une chanteuse, elle est une sculptrice de son. Elle a été remarquée très tôt par la critique et par le public pour sa capacité à jongler avec finesse entre un univers bruitiste, parlé et percussif et un autre beaucoup plus lyrique et mélodique.

Nous avons également invité le violoncelliste Valentin Ceccaldi (lauréat Orléans Jazz 2009, 2011, finaliste Jazz à Vienne 2009, 2011).Il transpire de musicalité et d’inventivité - une énergie sauvage et délicate à la sensibilité intelligente et exacerbée.

Votre soutien

Produire un album coûte de l’argent. Nous avons reçu le soutien de la ville de Lausanne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais il manque 2500€ pour parachever le projet. L’argent des subventions a été utilisé pour l’enregistrement, le mixage et le mastering de l’album. Nous avons également engagé un graphiste-artiste, Sébastien Gairaud pour créer le visuel et la pochette de l’album. Votre soutien nous permettra d’engager une attaché de presse, Inge de Pauw de Stilletto Production, qui s’occupera de la promotion de l’album et de sa présence dans la presse pour une mise en valeur optimale de ce projet. Nous avons besoin de vous pour franchir cette dernière ligne droite!