ODIL est créé en 2014 à l’initiative du pianiste suisse Camille-Alban Spreng qui, influencé par certaines formations sans basse électrique ou contrebasse, décide de former un projet autour d’un piano acoustique et de multiples synthétiseurs.

Camille-Alban Spreng et Geoffrey Fiorese: Claviers
Sam Comerford et Tom Bourgeois: Saxophones
Paul Berne: Batterie