Crise climatique. Crise énergétique. Soutenez une vague d’actions non-violentes en octobre pour que le Conseil fédéral prenne des mesures concrètes concernant la rénovation thermique des bâtiments.

CHF 33’550

101% de CHF 33’000

"101 %"
Comment ça fonctionneä

Le principe du «tout ou rien» s’applique: l’argent ne sera reversé au projet qu’à condition d’avoir atteint ou dépassé l’objectif de financement.

205 contributeur*rices

Clôturé avec succès le 29.9.2022

Rénover la Suisse ?

Les conclusions du dernier rapport du Giec sont implacables: ce que nous ferons dans les 2 à 3 prochaines années déterminera le futur de notre civilisation. Canicule, sécheresse, manque d’eau, perte de récoltes, … voici le triste tableau de cet été 2022. Et l’hiver ne s’annonce pas mieux: selon les conclusions du Conseil fédéral nous risquons des pénuries d’énergie ainsi qu’une augmentation drastique de nos factures de chauffage.

Problèmes parallèles, cause commune: Nous avons besoin d’un plan d’urgence national pour isoler nos maisons, sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et garantir un futur digne d’être vécu.

La rénovation thermique des bâtiments est une des mesures phares proposée par les scientifiques du Giec et les experts du bâtiments et de l’énergie afin de faire des économies et réduire nos émissions de CO2 à long-terme. L’isolation des bâtiments permet de:

  • Réduire de 50% la consommation d’énergie.
  • Réduire de 15% les émissions de CO2.
  • Réduire de près de 60% les factures de chauffage.

L’action non-violente comme dernier recours

Depuis plus de 30 ans, des citoyens et des citoyennes soucieux de leur avenir organisent des marches, lancent des initiatives, signent des pétitions et des lettres au gouvernement suisse. Pourtant, depuis plus de 30 ans également, les émissions de CO2 continuent d’augmenter, menaçant notre vie et celle de millions de personnes.

Les citoyennes et citoyens n’ont plus le choix. L’action non-violente est un moyen qui s’impose comme nécessaire et efficace pour forcer le gouvernement à prendre des mesures concrètes et empêcher le plus grand crime de l’histoire de l’humanité de se produire.

Et cela fonctionne: depuis le début de notre campagne, plus de 60 personnes nous ont rejoint, plusieurs ont quitté leur travail ou leurs études pour s’y consacrer à temps-plein. Lors du coup d’envoi en avril dernier, avec seulement 4 actions et 20 personnes sur les routes, nous avons généré près de 150 articles de presse et avons réussi à créer un débat national sur la crise climatique et l’efficacité énergétique. De nombreuses personnalités politiques et scientifiques nous soutiennent.

Nous pouvons le faire. Mais seulement avec vous.

En octobre, nous voulons être une centaine à bloquer les routes et autoroutes du pays de manière non-violente. Pour que l’on ne puisse plus regarder ailleurs et ignorer l’urgence. Pour montrer qu’il existe une solution évidente et durable pour aider la Suisse à sortir des impasses climatique et énergétique. Et pour que les autorités se bougent. Maintenant.

Pour y parvenir, nous avons besoin de vous. Aidez-nous à :

  • Imprimer des flyers, des affiches et du matériel de promotion
  • Louer des salles pour tenir des soirées d’information et des formations à la non-violence
  • Financer les conseils juridiques et légaux
  • Nourrir, héberger et payer les trajets des personnes impliquées dans la campagne
  • Louer des locaux de travail
  • Soutenir financièrement les personnes qui ont quitté leur travail et leurs études pour se consacrer à la campagne et qui travaillent actuellement bénévolement

Nous pouvons le faire. Mais seulement avec vous.

Merci.