Projet de sculpture cinétique "Le phare de l'espoir"

Suite à un accident de montagne, un ami de l’artiste réapprend le mouvement à la Clinique romande de réadaptation (CRR) à Sion. Les prouesses de cette institution fascinent le créateur : «Les patients n’y reprennent pas seulement goût à la vie, ils s’y développent au point que certains d’entre eux deviennent des modèles de résilience et de persévérance. » L’artiste songe alors à traduire les qualités humaines de ces rescapés pour témoigner de la source d’inspiration que ceux-ci représentent pour les handicapés et même pour les bien-portants.

La direction de la Clinique souscrit au projet, car le hall de la cafétéria se prête parfaitement à l’accueil d’un très grand mobile. Ainsi, pour celles et ceux qui luttent contre l’immobilité, une telle sculpture cinétique agirait comme un phare de l’espoir, un lieu de réconfort, de zénitude. Grâce à vos dons, elle sera offerte à la Clinique romande de réadaptation (CRR) pour marquer son 20e anniversaire et sera inaugurée en mars 2019.

Picture 577abb99 d06c 4025 ae2d aa29c85018a1Picture a2333b34 6860 4d27 971d a3f02b5621c2Picture abe614d2 051f 4180 9617 529666bca999Picture a1ab3707 7860 442c bcd8 97a49321b597

Une oeuvre unique porteuse d'un message fort

Pascal Bettex entend faire une oeuvre de 4,5 mètres de haut à partir de matériaux de récupération et d’objets issus du monde du handicap. Son oeuvre visera à dédramatiser le traumatisme et ses conséquences. Poétique, surprenante et fascinante, elle inspirera le respect que mérite la résilience. Elle fera réfléchir sur le privilège de la mobilité et nous invitera à poser un autre regard sur le handicap. Message à l’intention des patients actuels de la Clinique : «tous les objets qui constituent cette «machine à Tinguely» ont été offerts par des ex-patients qui ont réussi à surmonter leur handicap et à prendre un nouveau départ dans la vie». Le phare de l’espoir est soutenu par de nombreuses personnalités ayant trouvé une nouvelle voie :

Picture 3db47134 23c7 4d36 8d54 2e4b00f482f2Picture ea42f653 1139 48b4 bcb0 13ff45c10281Picture 21ab49b9 216c 4d59 9c56 b8d86d0a1771Picture 32cd5c12 37db 4e37 99d0 18bd96d484afPicture bbdf08e9 fbd0 41d2 8b25 1814362010e3Picture f4db118a ba8b 4692 b2e4 527f6019f9a2Picture 7c60ae8d 58a0 48b2 a3c3 c5b60263135fPicture ad6475e4 dec2 4b24 b9ba 81026f8aac2cPicture 1d1cbe2a fdd5 409a 90f4 775bff4381fb

Votre soutien pour un projet romand

Votre don permettra d’offrir cette sculpture à la Clinique romande de réadaptation qui sponsorise une partie du projet. Elle sera inaugurée le 21 mars 2019 et marquera pour longtemps les 20 ans de la création de cet institution qui accueille les patients de toute la Suisse romande. Si la somme des dons dépasse le montant espéré, le mobile sera «étoffé» et une vidéo «making of» réalisée. La sculpture cinétique, essentiellement conçue en métal, réunira :

  • des pièces de récupération du monde du sport et du handicap (prothèses, fauteuils roulants, béquilles, minerves, etc.)
  • des objets personnels offerts par d’anciens patients de la clinique, comme autant de signes de courage et d’espoir
  • des engrenages non circulaires spécialement élaborés pour cette oeuvre
  • des effets lumineux conférant des touches de couleur et de vie à l’ensemble. Spécificités :
  • Diamètre hors tout : 2 m.
  • Hauteur totale : 4,5 m.
  • Plus de 100 pièces en mouvement.
  • Plus de 95 % de matériaux de récupération

Durée de la construction: 6 mois

Tous les montants sont bienvenus ! MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION !!!