FOODOO - Pas de magie vaudoue !

La lutte contre le gaspillage alimentaire peut être si délicieuse : FOODOO fabrique depuis 2017 des produits naturels, sains et innovants à partir de légumes récupérés. En Suisse, 2,6 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits chaque année. L’agriculture en génère 9%. Souvent il s’agit de légumes qui n’ont pas trouvé leur place dans les rayons des grossistes en raison de divergences optiques - mais dont le goût est néanmoins de première classe. Grâce à FOODOO, les carottes tordues, les patates douces trop petites et les tomates très mûres ne finissent pas à la poubelle, mais dans de savoureuses sauces dip, sauces tomate, ketchup, bouillons de légumes, mayos et bien d’autres choses encore. En achetant les légumes à des prix équitables, nous soutenons en outre les producteurs de légumes suisses. Chaque produit vendu contribue ainsi à un changement de mentalité de la société vis-à-vis des produits alimentaires. En bref : une merveilleuse situation WIN-WIN-WIN.

Picture d684d32d a1db 4073 9090 685f466e05a4Picture 61050475 b7b7 48ac a9c0 c75203b2ec2fPicture 9bdac4a1 8864 4f98 a4c3 22f2a0b2614aPicture a8f3914e ac52 469c ad19 e149c887e54bPicture 2433fa31 2578 4736 9d3c adf16fd351d4Picture 41b1c2f1 1578 4c0f 87d5 26ee811b4039Picture 9764bb4d 9482 46ff 8fb9 3bb2e61b1183Picture 1cb7d199 752d 45b6 a94e aa4fa97d1355

Qui et quoi se cache derrière tout cela ?

Tout est parti d’une recette de bouillon d’une dame âgée qui ne comprenait pas pourquoi les chefs cuisiniers ne fabriquaient que des fonds et non des pâtes de bouillon savoureuses dans lesquelles les légumes n’étaient pas cuits, mais pleinement utilisés. Avec le développement de cette pâte de bouillon, l’idée est née de lancer une marque pour fabriquer et distribuer des produits à base de légumes sauvés, en plus de la gestion quotidienne du restaurant Foodwaste «Mein Küchenchef». Pour cette entreprise, Mirko et son associé Pierre-Yves avaient besoin de renforts. Fabia et Jüre les ont rejoints. Fabia a donné un nom et une identité visuelle à la marque et s’occupe désormais de la communication autour de FOODOO. Jüre complète l’équipe dans le domaine de la vente et s’occupe de la planification et des finances, tandis que Pierre-Yves s’occupe de l’approvisionnement en matériel et de l’administration.

Avec l’aide de bénévoles, nous sauvons jusqu’à 1’500 kg de légumes par jour dans nos Factories FOODOO et nous fabriquons de la pâte de bouillon. L’aperçu de notre production favorise l’estime de chaque bénévole pour les légumes imparfaits. Le bouillon, nos événements et surtout l’idée qui les sous-tend ont été très bien accueillis, ce qui a motivé notre équipe à développer d’autres produits et à les mettre sur le marché. Pour ce faire, Mirko continue à se mettre aux fourneaux après le service du midi au restaurant, bricolant de nouvelles recettes innovantes et durables, tandis que Pierre-Yves s’occupe du ravitaillement en légumes directement du champ.

Dans notre manufacture à Berne, nous pouvons réagir avec flexibilité aux excédents à court terme de la production agricole. Mais les capacités de la cuisine atteignent leurs limites et il est temps d’investir dans un nouveau site de production et dans de nouveaux équipements. Notre objectif est de traiter encore plus de foodwaste qu’auparavant. En quelques chiffres : Nous souhaitons porter à 100 tonnes les 50 tonnes de légumes que nous avons sauvés jusqu’à présent chaque année. Afin de pouvoir créer un lieu de rencontre et un site de production plus grand, Mirko et Pierre-Yves vont abandonner leur restaurant à Köniz. Ils pourront ainsi se consacrer entièrement à FOODOO et à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Jüre et Fabia continueront à s’occuper de leur projet de cœur à temps partiel et à le faire avancer.

Picture 115e3bae 1f54 468c 9bdd d3fb335535a7Picture 7327fdc4 fff0 44b5 977a 0ea9b1b1554cPicture 78c45fdd 4e64 4f71 a947 bacb791be172Picture 34474f44 8c61 47b3 b030 a5270775ef60Picture 1a7dd63f 6918 4e09 95dd aff06f6b5437

Aide-nous à passer au niveau supérieur pour pouvoir sauver encore plus de nourriture !

À Utzigen, nous avons découvert une ancienne auberge vide, le «Durstigen Bruder», qui conviendrait parfaitement à la nouvelle centrale FOODOO. Mais l’infrastructure doit encore être mise à niveau. Nous avons besoin de toute urgence d’une installation de remplissage, d’une étiqueteuse et d’un grand four, afin de pouvoir à l’avenir valoriser encore plus de foodwaste en produits de qualité supérieure et de gagner en efficacité dans la production. Jusqu’à présent, beaucoup de choses ont été improvisées et un peu tricotées à la main, mais nous croyons qu’avec les bons investissements, FOODOO peut encore se développer et apporter une contribution encore plus grande à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Avec CHF 25’000, nous pouvons développer notre production, acheter une ligne d’embouteillage et d’autres équipements.

Avec CHF 55’000, nous pouvons acheter en plus un blixer et une étiqueteuse.

Avec CHF 85’000, nous pouvons acheter un grand four pour une meilleure productivité et un véhicule qui nous amène les légumes de la ferme et les produits chez vous.

Avec CHF 100’000, nous lançons le développement de nouveaux produits et d’emballages plus durables.

Soutiens-nous et déclare la guerre au gaspillage alimentaire ! Nous sommes prêts !

Picture fec06dbb 7377 44b2 b4a0 cb1ba3a35be8Picture 6a9c4746 4d16 4c7a aa17 0eb383b2d01dPicture c01621dc e5d1 4914 891d 5af2149c364a