Ferme n° 4233 - Un long adieu

La ferme portant le numéro officiel 4233 était située à Chiètres, au bord du Grosse Moos dans le Seeland fribourgeois. Elle appartenait à mes parents Hans et Ruth Wüthrich. Pendant près de trente ans, ils y ont élevé des vaches laitières et cultivé des terres arables. La ferme n’était plus rentable depuis des années. En avril 2000, ils ont dû l’abandonner le cœur lourd.

Je les ai accompagnés avec mon appareil photo pendant leur dernière année d’exploitation et, en plus du travail quotidien, j’ai capté certains moments décisifs: la signature du contrat avec le nouveau locataire, le départ des vaches, le dernier grand nettoyage dans l’écurie vide.

Les photos de ce livre ont été prises il y a vingt ans, mais elles n’ont rien perdu de leur actualité. Aujourd’hui encore, deux fermes disparaissent chaque jour en Suisse. En 1905, il y avait plus de 240’000 exploitations agricoles en Suisse. Aujourd’hui, elles sont au nombre de 50’000. Depuis 1900, la proportion d’agriculteurs dans la population est passée de 31% à 2,5%. Le terme «mort de la ferme» est absent de toutes les annonces officielles; on préfère parler de changement structurel. La profession d’agriculteur traditionnel est remplacée par celle d’entrepreneur agricole et de jardiniers paysagiste à temps partiel. L’État veut une agriculture compétitive et encourage les exploitations agricoles disposant de beaucoup de terres et de grosses machines. Dans le même temps, l’agriculture devrait devenir plus écologique. Il est difficile de ne pas y voir une contradiction. L’extinction progressive des espèces, la contamination de l’eau potable et le compactage des sols montrent que les choses vont dans la mauvaise direction.

Picture 4c264d7b 4640 4545 9128 c3720ff5c682Picture 8424908a 4456 40db 97a3 90b9ab3350a8Picture 1c25c70d d14c 4601 9ff0 31b77f49e9faPicture a2a3da22 cf5d 461c 9a9a 47405026c853Picture 4415cc8f 8c1d 4c0c 9dfa e94f64e0055dPicture 674166cf 0338 45a5 a86e de6c9e058694Picture 385c5e99 cc94 4c4a bca5 7a3a7d767690Picture f18671ac 019a 4729 bcb3 7aa53d14f903Picture 1847c27b 99cc 4586 8450 7f8f85c78e08Picture 9b833b32 d58f 476e 8445 225af0f6321ePicture da283d3f 27e3 4254 8c38 2c1edb624dc4Picture cda85f9d 72ae 4987 a8a7 37da711ee381Picture 9f65e761 7a43 4b6c a767 c27312a4944fPicture 33c9bb12 d639 4a48 9876 92798150c7e8Picture e9962a4c d4bc 4ec0 8c04 c9e0f4655ba6

Le livre

Le livre Ferme N° 4233 est publié par la célèbre maison d’édition zurichoise Scheidegger & Spiess, spécialisée dans les livres d’art et de photos, en deux versions (allemand et français). Il sera publié le 3 février 2021, à l’occasion du vernissage du livre et de l’exposition au Musée gruérien de Bulle.

Le livre présente, sur 176 pages, une sélection de 73 photographies en noir et blanc dans un ordre soigneusement agencé, conçu par Atlas Studio, comme ce fut le cas pour le livre de photos Doomed Paradise - The Last Penan in the Borneo Rainforest, publié en 2019.

Deux textes d’auteurs renommés complètent les images. Peter Pfrunder, directeur de la Fondation suisse pour la photographie, jette un regard photo-historique dans son texte Une queue de vache tel un fléau : «L’auteur, par l’intensité de ses photographies et sa proximité perceptible avec le destin représenté, s’affranchit du genre strict de la «photographie du monde paysan». L’histoire rendue visible par Tomas Wüthrich tire sa force d’une profonde implication personnelle, et c’est là ce qui en fait une œuvre remarquable et parfaitement cohérente.»

Le texte Les agriculteurs sacrifiés, du journaliste Balz Theus, a été publié pour la première fois en 2001 dans le supplément Das Magazin du Tages Anzeiger. Il met en lumière le changement structurel dans l’agriculture et donne la parole à Hans et Ruth Wüthrich: «Nous, on nous a dit: regarde, tu n’es pas propriétaire, même si tu as des terres. Tu es gérant. Tu dois transmettre la terre dans son meilleur état. Les prochains veulent aussi planter. Les prochains veulent aussi manger.»

Picture c9611fc1 3ae6 4b8e aa4c 2031080f4e65Picture 358e769e ead7 41ef 944f aab9052bd826Picture 3060ee7d 6a77 47c4 acdd ebaca72b0af1Picture 62140a4e f21d 4f4d b0d6 ea084719d538Picture 8582150f 56da 430a 928a 40cd7d01f751Picture b471e541 c3f8 4ea0 b0b5 c946c6becb1ePicture 715489b6 d77e 42a4 a872 7ca24346dfedPicture f9f91562 581e 40aa 9b25 26f831a64f14

Nous avons encore besoin de 10 000 francs

Malgré la situation économique difficile causée par le Covid-19, la publication de ce livre a été généreusement soutenue par OGG Berne, l’Office fédéral de l’agriculture, le canton de Fribourg, la commune de Chiètres, la paroisse de Chiètres, le Musée gruérien à Bulle, la Fondation Oertli, l’Association Culture Nature Deutschfreiburg.

Malheureusement, il manque encore 10’000 francs pour payer les coûts de production et de publication qui se montent à plus de 40’000 francs. Mes innombrables heures de travail bénévole ne sont pas incluses.

Afin de couvrir ce déficit, je suis dépendant de votre aide !

Je serais heureux si vous pouviez commander le livre à l’avance. J’ai préparé des récompenses spéciales et j’espère qu’elles vous plairont.

Merci beaucoup pour votre soutien !

Picture f08412e8 8384 45c9 9711 4a0e31c57723Picture bfb39b61 4964 49d2 ab1b 45ae7f8b8527Picture 5baa4b8f f692 46a3 89e4 2e080bf98f20Picture e64db1e6 8a95 49cb b0d0 33a4af3abf4f