Note d'intention

Sud de l’Italie, fin de l’été : la famille Durati vit dans une maison isolée au milieu d’un immense paysage de roches blanches. À la fois protégés et coupés de tout, ils sont reliés au monde extérieur par un seul chemin de terre qui traverse leur oliveraie. Aujourd’hui, occupés aux préparatifs du mariage de la soeur ainée, ils ne voient pas le temps s’échapper. Dora, Matteo, Renzo et Alice Durati ne savent pas qu’aujourd’hui est leur dernier jour à vivre.

La situation est minimaliste : une maison, une journée, quatre personnages. Les membres de la famille évoluent sur leur domaine et nous les suivons, sans but véritable. Ce film ne raconte pas une histoire avec un début et une fin, il fonctionne plutôt comme une trance. Le rythme soutenu ne laisse que peu de place à une distance critique : nous sommes embarqués d’un personnage à l’autre, alors qu’ils passent d’une pièce à l’autre, d’une action à la suivante. Le temps parfois se dédouble, avec des changements de perspective, mais la journée suit son cours inexorablement. C’est le rythme du quotidien. Les personnages se précisent avec chaque scène, leur relation se matérialise sur l’écran et nous découvrons leur singularité. Pourtant la psychologie ne nous intéresse pas. Notre expérience est plastique, sensuelle. C’est dans leur corps, leur pause, leur physionomie toute entière - et le paysage autour d’eux que se matérialise l’émotion de leur voyage personnel. Et c’est trop tard que nous reconnaissons ce dont nous étions témoins : nos personnages sont morts, nous venons de réinventer comment ils vécurent.

Content

Processus de fabrication

Le film est inspiré d’un meurtre qui a réellement eu lieu une nuit de 1959 dans une petite ville de l’ouest du Kansas, USA. Nous avons re-situé l’histoire dans le Sud de l’Italie, dans les paysages naturels de la Basilicata, pour ses étendues de roches blanches, qui donnent un sentiment d’envoutante violence. Les valeurs conservatrices et religieuses des personnes impliqués dans le fait original trouve un échos dans la forte tradition catholique encore très présente dans cette région. Ce contexte très particulier est essentiel pour le film. D’où le choix de tourner en décors réels et le besoin pour quelques personnes de l’équipe de s’immerger dans cette réalité pour la dernière phase d’écriture. Le scénario sera développé avec des acteurs non professionnels, venant de cette région.

Pré-production : Août 2017 (Basilicata, Italie) // Tournage : 15 jours de tournage en Septembre 2017 (Basilicata, Italie) avec une équipe de 18 personnes. // Post-production : Octobre 2017 - Février 2018 (Berlin, Allemagne)

Format Image : 2K

Scénario & Réalisation Sara Summa // Direction de la Photographie Katharina Schelling // Production Cecilia Trautvetter // Décors Camille Grangé // Musique Ben Roessler // Production Manager Marie Sanchez // Producteur Délégué dffb Andreas Louis

Content

Pourquoi nous avons besoin de vous

Nous disposons déjà d’une grande partie du financement, il nous manque cependant 4000 Euros pour boucler le budget et pouvoir faire le film. Ces 4000 Euros nous sont indispensables. C’est pour cela que nous demandons minimum 4400 Euros (10 % étant versé à la plateforme WeMakeIt) et que nous ne proposons pas les contreparties habituelles. Nous avons besoin de toute cette somme pour le film, et ne pouvons nous permettre des frais supplémentaires pour la préparation de contre-parties. De même, nous sommes une équipe très réduite, et nous voulons consacrer notre énergie et notre temps en priorité à la fabrication même du film. Nous sommes extrêmement reconnaissants pour chaque contribution, aussi humble qu’elle soit. En remerciement, votre nom apparaîtra au générique du film, et nous vous donnerons des nouvelles du film tout au long du processus! Enfin, vous serez invités en exclusivité aux projections du film une fois fini, à Berlin, et en Italie! Merci de nous aider à accomplir ce film!

Content