Le Collectif StilleWasser se lance dans sa première création!

«Antigone – Fragments d’un mythe» sera le titre de la toute première création théâtrale du Collectif StilleWasser, compagnie de comédiens-danseurs basée au Tessin et dont la première aura lieu le 21 octobre 2016 à Locarno, au Teatro Paravento. Notre spectacle, fruit d’une collaboration entre le metteur en scène Christian Seiler et la chorégraphe et danseuse Andrea Herdeg, partira ensuite en tournée à travers la Suisse. Et pour cela, nous avons besoin de vous !

Antigone aujourd’hui

L’«Antigone» de Sophocle, une des plus célèbres pièces du répertoire théâtral mondial, a déjà été mise en scène et adaptée à maintes reprises. Conscient de cette réalité, notre collectif souhaite privilégier le travail physique tout en conservant le texte originel et sa force d’interprétation. En alliant texte, mouvement et danse, l’objectif est de revisiter le mythe de cette jeune femme qui a le courage de se dresser contre l’autorité.

Le Collectif StilleWasser

Né au printemps 2016, notre collectif, qui regroupe des artistes en provenance de Suisse et d’ailleurs, a pour vocation de toucher un public large et international. Plurilingue et multiculturel, notre collectif s’intéresse aux enjeux de la langue ainsi quʼaux moyens corporels à mettre en œuvre pour traverser les frontières linguistiques. Il tente de trouver – à travers un langage universel – la folie créatrice, rationnelle et libre, commune et individuelle, que nous portons en chacun de nous.

Pourquoi nous soutenir?

  • parce que nous sommes un collectif jeune et indépendant.
  • parce que nous avons le feu.
  • parce que ce projet mérite de voir le jour et de voyager.
  • parce que nous avons besoin de costumes pour ne pas nous retrouver dans le plus simple appareil sur scène.
  • parce que notre costumière mérite d’être payée dignement.
  • parce qu’il est compliqué de jouer dans le noir.
  • parce que notre technicien mérite d’être payé dignement.
  • parce que notre scénographie ne peut pas être mimée.
  • parce que la location d’une salle de répétition n’est pas gratuite.
  • parce que le message d’amour et d’engagement d’Antigone est encore d’actualité.
  • parce que nous désirons le partager avec vous.