Un grand besoin de connaissance!

Pour la plupart d’entre nous, les régions Arctiques semblent lointaines. Mais l’équilibre de ces terres et océans gelés est essentiel à toute vie sur la planète, et les menaces pesant sur eux impactent nos sociétés en raison des services qu’ils nous rendent indirectement. Il existe un besoin important de connaissance pour protéger les mammifères marins et leurs habitats, mais les ressources sont rares. Les régions polaires sont exceptionnellement difficiles d’accès et toutes les données existantes ne sont pas partagées ouvertement. Partant de ce constat, nous nous sommes réunis pour créer l’expédition GLACIALIS, un projet à l’image d’une équipe aux spécialités diverses, composée de scientifiques, photographes et créateurs, tous passionnés par la nature, la mer et la science ouverte.

Notre micro-plateforme de recherche prendra place sur le voilier Atlas! Nous testerons d’abord les équipements en réalisant des observations sur la faune marine des Açores. Ensuite nous naviguerons vers le Groenland pour collecter un maximum de données sur les mammifères marins et les écosystèmes de l’Arctique!

Cette première expédition pilote sera suivie par deux nouvelles saisons d’études en 2022 et 2023!

Picture e77e4f7b 5330 447e bed1 87a17c163930Picture 6ff20957 30a7 4b2c 86eb e0282d250ec1Picture 7424a30f e56f 4b32 9c91 94c9b2200eadPicture 613aaa07 aa35 4fb9 bacd 7a1269e6c986Picture 17d8d51f de27 40d4 8da2 94c0d17a8047Picture 457ef707 3cc6 494b b270 ed9ac7994fdaPicture de0386b7 5fc5 441f 979b 01fd9b204ee4Picture f14165f3 f389 4b2b 897a 928c6fd4e95fPicture 669695d4 5772 4e45 9e3a 7272cbbe5e52Picture ec57809a f0e1 41cb b735 79c37613bd4dPicture e7df8d3e 9fe1 463b b55c 4d291ad504efPicture 126df8d4 6e3f 4e96 bbe3 8dd410fb5578Picture 170f391d de04 4d1c 951a 74d941917286Picture 8cb5922e aa35 4756 a123 75193059edfdPicture f0fd8abf 3b5a 49a7 b316 20e1c6bb487d

Science & Education

En collaboration avec une grande communauté de chercheurs, d’instituts, de communautés, d’universités, d’ONG et de gouvernements, nous sélectionnons et développons des protocoles de recherche innovants. Notre objectif est de développer des protocoles pratiques, adaptés aux petites plateformes de recherche et facilement reproductibles. Nous utiliserons :

  • Des dispositifs acoustiques pour surveiller la pollution sonore et identifier les espèces de baleines.
  • Une caméra thermique pour détecter les mammifères marins et évaluer leur niveau de stress. Avec cette technologie, nous contribuerons également au développement d’une aide à la navigation pour les navires : nos données d’identification des mammifères marins permettront à nos partenaires d’affiner leur système pour éviter les collisions entre les navires et les baleines.
  • Des drones pour prendre des images aériennes des baleines, mesurer et documenter leur état de santé par photogrammétrie et détecter les signes d’enchevêtrement ou de collision avec les navires.
  • Mesures physico-chimiques de l’eau, échantillonnage de plancton, des micro et macro plastiques et d’ADN environnemental.

Des données récoltées en libre accès

Afin d’encourager la science ouverte, nous partagerons nos données sur des plateformes en ligne ouvertes et accessibles au public. En outre, nous collaborons directement avec un large éventail de chercheurs, d’instituts, de communautés, d’universités, d’ONG et de gouvernements.

Nous avons à cœur de partager l’aventure avec vous et les problématiques que nous rencontrerons à travers plusieurs types de médias, en temps réel au cours de nos aventures et de retour sur la terre ferme !

Nous prévoyons :

  • un suivi en temps réel de notre expédition
  • le partage de nos carnets de route et articles de blog
  • la création d’un film documentaire retraçant notre expédition
  • la création d’une pièce radiophonique
  • des photographies professionnelles haute définition des merveilleux mammifères marins et paysages arctiques que nous rencontrerons
  • des conférences & présentations de notre expédition animée par toute l’équipe
Picture 83d2c050 6741 4f14 a0a6 a2d9338fb97fPicture b70abf25 993a 4003 8225 6d5b4a3d2ee8Picture 3421cf25 2860 4e01 9a68 7236f367bdc0Picture f3a6108a 0e26 4c53 ad17 5aa2d9a61101Picture d86227d8 c43d 48d1 b782 75385d503e25Picture b950550b a94c 4f6c 9bea 85965c4b9ce4Picture f981066f 1339 4542 bde7 79b1f233172ePicture af853553 d507 486f a43d 06a55b4c3e21Picture ab6c0048 d7d5 46a4 ba1e 53a933a75e72Picture 091e82c3 bb72 4e45 a55f 9c55f2513951Picture 323419e7 592f 4ca4 a9e6 a98339db9a11Picture edf7723b c441 4bf0 9b72 be68b1c3be52Picture a2268bdb 97aa 432d 9390 973ddf5e39f3Picture 36efcc11 a4cf 47eb 8d06 eff107e0df60Picture dea0374b 3b95 4351 9201 611e04d99307

Nous avons besoin de vous !

70% du projet est déjà financé. Mais pour que le projet puisse réaliser toutes ses missions scientifiques dans les meilleures conditions, nous avons besoin de vous.

Avec 30’000 CHF, nous pourrons acquérir les équipements de sécurité et de communication de base nécessaires à la navigation dans les régions polaires, ainsi que le matériel scientifique indispensable pour effectuer notre collecte de données. L’équipement de communication par satellite nous permettra également de garder le contact avec vous et avec les étudiants qui suivront notre mission en mer !

  • dispositif de communication par satellite
  • des vêtements de protection adaptés aux régions polaires
  • matériel de collecte de microplastiques, sonde multiparamétrique, équipement photographique

Nous pourrons également aménager le bateau de manière écologique et contribuer à l’alimentation de l’équipage :

  • installer un système de production d’eau potable
  • participer aux frais de nourriture de l’équipage
  • installer une voile supplémentaire pour le bateau

Avec le budget idéal de CHF 72’000.- nous pourrons réaliser tous les projets scientifiques innovants qui nous tiennent à cœur !

  • documenter le stress des animaux à l’aide d’une caméra thermique
  • collecter des échantillons d’ADN environnemental
  • développer des outils éducatifs interactifs, organiser des expositions et des conférences

Avec 100’000.- nous pourrons défrayer l’équipe bénévole pour 5 mois d’expédition et 3 mois d’analyses. L’expédition Glacialis se veut un projet flexible et adaptable, ce qui permettra à l’équipe de gérer intelligemment l’ensemble des enjeux logistiques qu’elle pourrait rencontrer avant, pendant et après l’expédition. Dans ce sens, le financement obtenu sera canalisé uniquement à l’atteinte des objectifs présentés ci-dessus malgré de possibles délais et modifications de l’itinéraire.

Picture fcef6bd8 cff0 41c2 b6c9 37bf260363b4Picture 34dc8526 2fce 49a5 ac82 3e14d948f184Picture b37b5922 e3a2 4bed afc3 b8543fc989c9Picture d1e0e3b0 eab4 4b7b b656 753596f01522Picture c119d3bd 108f 4212 98c3 82fba0b722a9Picture 85d3f907 28cd 493d 8ba0 7d752753eb74Picture a6f17300 343c 43af aece b12163a06867Picture be25df03 9c05 4671 9ff8 7d74fe1dfbeaPicture b781b26f 3f23 4818 be8d 2331877e3d98Picture 9e304a83 23ae 4408 b9e5 8c47dbb1cc67Picture e3fcdb3b b5a6 4766 8b4e 8754d8b04321Picture 9738f8b5 a889 4ddf 9c34 778055797e1a