Un pas vers une meilleure compatibilité : coworking avec garderie.

Le grand écart entre travail et famille est souvent douloureux. Des mères comme des pères travaillent de plus en plus à temps partiel – mais les structures dans les entreprises et dans les garderies sont souvent dépassées. Flexibilité ? Pratiquement inconnu.

Le fait est que l’économie manque de femmes, car les conditions-cadre nécessaire ne sont pas définies. Beaucoup de pères aimeraient passer plus de temps avec leurs enfants. La solution : un espace coworking avec garderie. Un modèle qui n’existe – sous cette forme – pas encore en Suisse. Mais qui devrait exister – selon une enquête menée auprès de 400 parents.

Avec Tadah nous offrons non seulement aux parents mais aussi aux entreprises une nouvelle forme de travail et de garde et une solution pour mieux pouvoir vivre la compatibilité.

Picture af8d68da 1093 475b b24c 65b63b5090fdPicture bfeb35e8 5243 4440 a14f 0daa75436cfcPicture 6e665036 8fb5 4409 b90f b16037e5d8a2Picture 115d4b06 baff 4ce1 b37c 3e1e064191a2

Les initiatrices : Nous savons de quoi nous parlons.

Tadah, voici Sarah, Klara, Julia et Diana. Nous sommes quatre femmes et mamans qui travaillent à temps partiel et nous sommes quatre femmes et mamans qui essayent chaque jour de concilier travail et famille. Il y a des jours ou on réussit. Et il y a des jours ou ça ne marche pas. Mais toujours il faut une grande organisation. Et parfois il y a des jours où nous nous demandons : «N’est-ce pas simplement un mensonge cette compatibilité ?

En bref : nous sommes toutes les quatre notre propre groupe cible. Ces dernières années, nous avons souvent souhaité un endroit où nous pourrions travailler quatre heures par jour et où on prendrait soin de nos enfants.

Depuis deux ans, nous publions ensemble le magazine en ligne tadah.ch. Nous interviewons des mères et des pères et leur posons la question comment ils tentent de résoudre le problème de la compatibilité. Même s’ils ont tous leur propre système de garde d’enfant, ils ont tous une chose en commun : ils recherchent tous plus de flexibilité.

Raison suffisante pour fonder un espace de coworking avec une garderie – un « power house » pour les parents.

Picture 5a5a37cd af73 4345 b0a3 2d6aca3abed0Picture a406a086 80cf 4140 b249 cd542c7653b3Picture dc46c561 947c 466a 9e33 a3163caaf602

Un premier espace de 30 places de travail et de garde d'enfants.

Nous planifions le premier Coworking Space à Zurich Albisrieden avec des salles de réunion, des espaces ouverts, des retraites et une zone café. C’est un bel endroit qui inspire et qui favorise le networking.

De plus, nous offrons des services de garde d’enfants professionnels - avec des jours et des heures de garde flexibles.

Il est temps d’adopter un nouveau modèle de travail et de garde en Suisse.

Nous quatre de Tadah, nous sommes déjà « all in ». Nous sommes maintenant sur le dernier kilomètre de financement pour le cœur de notre projet : l’espace enfants. Celui-ci ne doit pas seulement être une salle de garde, mais surtout un endroit où les enfants adorent passer du temps.

Nous construisons une aire de jeux pour enfants, des toilettes pour enfants, nous avons besoin de petits lits, de matelas et surtout de personnel ayant suivi une formation pédagogique. Tout cela coûte de l’argent. Nous dépendons de votre soutien.

Grâce à votre contribution, nous pouvons réaliser notre mission et ouvrir le premier grand espace de coworking avec garderie en Suisse en septembre.

Soutenez-nous et nous vous soutiendrons avec une étape essentielle dans l’avenir.

Content