Réalisatrice de fiction vivant à Lausanne, je suis atteinte d’une sclérose en Plaques (SEP) dite irréversible, qui s’est emparée de mon autonomie physique. Pourtant, cette maladie me montre aussi que la liberté peut prendre des chemins inattendus. Ce film est l’histoire d’une renaissance que je souhaite partager avec tous.