La Bande à Joe mêle des influences qu’elle a du mal à énumérer. Etant partie du garage des années 60, passée par la poésie française, s’étant imprégné de récente pop-psyché, elle a aussi hérité on ne sait où de quelques rythmes reggaeton et scansion rappée. Tout cela ayant mijoté dans l'éternelle amitié de Joe le Marin, ces ingrédients fusionnent en un tout cohérent, unique et jubilatoire.