Passionné de Roller, il commence la photographie pour immortaliser les figures de ses amis. Maxime s’intéresse très vite à la pratique analogique et aux expérimentations qui peuvent en découler, ainsi qu’à la production d’éditions artisanales.
Après avoir obtenu un CFC de photographe au CEPV à Vevey, Maxime y continue actuellement ses études en formation supérieure.