De quoi s'agit-il ?

=> A partir de 25’000 CHF et 200 contributeurs*trices, ce montant sera doublé par l’Impact Fund - même si nous n’aurons pas enocre atteint notre objectif de financement. C’est bien faisable non? Nous comptons sur vous!

SOLS SAINS & PROTECTION DU CLIMAT

De nombreux sols sont stressés, malades et appauvris. L’agriculture intensive a laissé des traces et a épuisé l’humus permanent en une ou deux générations. L’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) L’ONU qualifie la situation de grave - mais nous pourrions la changer! C’est pourquoi notre formation en ligne présente une solution qui permet d’augmenter le taux d’humus, de renforcer la fertilité naturelle des sols et de protéger le climat.

FORMATION POUR LES AGRICULTEURS CLIMATIQUES

Franz est aujourd’hui considéré comme un pionnier de l’agriculture climatique, mais il a dû faire face à de nombreux revers et s’endetter en cours de son parcours. Nous voulons épargner aux futurs agriculteurs climatiques ces voies & charges malencontreuses ! C’est pourquoi Humuswirtschaft.ch rassemble l’expérience concentrée et les précieuses connaissances de Franz dans un e-learning pratique et accompagne les personnes intéressées par la reconversion.

NOTRE BUT ?

Que le plus grand nombre possible d’agriculteurs apprennent comment augmenter le taux d’humus pour qu’un maximum de sols arables soient guéris grâce à la culture humus.

Picture 54d1a180 b6c0 4ee7 84eb b94d169c0400Picture 2862fddb db30 4bc4 825e bceeb6bba0efPicture fa2a3bf9 9227 4ef7 a480 11c890c9b93cPicture 4489da40 1cd4 42bf 8f9f f6e4f8d12f45Picture 0cbe3132 e4d8 4af4 bcfa 15fd34da28e9Picture cacabdf6 6ef2 4edf a919 87a140ad1ab0

Pourquoi est-ce spécial ?

La culture humus est une économie circulaire pour la ferme et présente des connaissances anciennes sur la nature sous une format contemporain. Nous montrons aux agriculteurs, étape par étape, comment rééquilibrer le système «ferme» - avec ou sans élevage d’animaux.

DES SOLS SAINS, DE LEUR PROPRE FORCE

Il est important pour Franz que les agriculteurs redeviennent indépendants et qu’ils puissent agir sous leur propre responsabilité au lieu de devoir toujours demander des conseils. L’ancien savoir de la nature est simple et fonctionne. Ceux qui comprennent les principes peuvent penser et décider par eux-mêmes. Sur Humuswirtschaft.ch, on apprend :

  • PROTECTION DU CLIMAT : accumulation d’humus et stockage du CO2 dans le sol.
  • SÉCURITÉ DES RENDEMENTS : renforcement de la fertilité naturelle des sols SANTÉ : Produire des aliments sains
  • ENVIRONNEMENT : Montrer que la biodiversité a une place sur une ferme productive.

FLEURISSONS ENSEMBLE

Avec Humuswirtschaft.ch, nous voulons devenir le premier point de contact des agriculteurs qui souhaitent redonner la vie à leurs sols et faire partie de la solution. A moyen terme, nous envisageons que Humuswirtschaft.ch devienne également une plaque tournante pour la:

  • MISE EN RÉSEAU des agriculteurs et des consommateurs (par exemple par le biais du marketing direct) ainsi que pour la
  • DISTRIBUTION de services/produits qui ont fait leurs preuves dans la gestion de l’humus (par exemple, conseils sur l’humus à la ferme ou contrôle de la teneur en humus).
Content

Voilà pourquoi nous avons besoin de ton soutien

Nous voulons faire la différence et, par conséquent, no cours doivent être professionnel, amusant et aiinsi garantir un succès d’apprentissage élevé.

  • 25 000 CHF nous permettront de créer une version qui couvre les fonctions les plus importantes pour que nous puissions nous lancer. Si nous avons 200 supporters ou plus, nous recevrons la contribution de l’Impact Fund.
  • CHF 45’000 : Une version 1.0, où nous disposons également de réserves pour produire davantage de vidéos et d’infographies, pourrons intégrer des contrôles interactifs des connaissances et mettre notre e-learning à l’épreuve ensemble avec les utilisateurs.

Si nous dépassons notre objectif de financement, nous pourrions également…

  • Promouvoir le lancement de l’apprentissage en ligne de manière ciblée.
  • Commencez à élaborer un premier module approfondi (par exemple, lisier, technologie et machines ou charbon végétal).
  • Payer équitablement nos collègues, qui ont travaillé jusqu’à présent à un taux de bonne volonté.
  • Mettre ces fonds à côté pour offrir des prêts à faible coût aux agriculteurs qui veulent se convertir à la culture humus.

La leçon de démonstration devrait être mise en ligne cet été. Les deux modules de base sont prévus pour la fin de l’automne 2021.