Enfant, je côtoie quotidiennement la violence de mes parents et de mes camarades d’école. Ado, on me diagnostique un Syndrome d’Ehlers-Danlos, une maladie qui fragilise mes organes et cause de violentes douleurs chroniques. A 17 ans, la protection de l’enfance intervient pour maltraitance et je quitte mon domicile familiale. S’ensuivent deux opérations du cœur. Aujourd’hui, je me reconstruis.