Après une formation en électronique, j’évolue dans la programmation. Je replonge dans l’électronique et je réussis un projet pour surveiller l’état hydrique des sols des cultures, ce qui permet aux propriétaires d’économiser sur le coup du pompage. Fort de cette expérience, je lance un nouveau challenge: lutter contre le gel de printemps, qui peut causer de sérieux dégâts aux bourgeons.